Un joueur de War Thunder trouve un modèle peu réaliste, et leak des documents militaires confidentiels pour le prouver

   

Jusqu’où peut-on aller pour avoir raison dans une conversation ? Loin, d’après certains. Sur le forum officiel du jeu War Thunder, un fan a leaké des documents militaires confidentiels pour justifier ses arguments.

Jugé très réaliste par sa communauté, War Thunder présente une large variété de tanks, de différentes époques et de différents pays. On y trouve notamment le Challenger 2, un véhicule britannique en service depuis 1994 et ayant officié en Bosnie, au Kosovo ainsi qu’en Irak. Ce véhicule a déjà suscité quelques discussions sur son réalisme, mais les choses ont pris un nouveau tournant en début de semaine dernière.

Sur le forum officiel du jeu de Gaijin Entertainment, un utilisateur a indiqué la version vidéo-ludique du Challenger 2 était inférieure à sa version IRL, notamment lorsqu’il s’agit d’encaisser des dégâts. Et ce même utilisateur à indiqué commander un tel véhicule en plus d’être un ancien membre de la British Army’s Armored Trials and Development Unit. Certes, les carrières grandiloquentes sont nombreuses sur Internet, mais le joueur a tenu à prouver ses arguments en leakant ce qui est, grosso modo, le manuel d’utilisateur du Challenger 2.

Les images du Challenger 2 Army Equipment Support Publication ont largement été caviardées, et les indications « UK Restricted » ont été recouvertes d’un coup de tampon indiquant « Déclassifié« . Malgré tout, Gaijin a supprimé les documents de son forum et indique que « une preuve de la déclassification de ce document est nécessaire, ainsi que que l’authenticité de la source« . Peu de temps après, un modérateur du forum a indiqué que Gaijin Entertainment étant en contact avec le Ministère de la Défense britannique, lequel lui a bien confirme que ces documents étaient confidentiels.

 

 

 

La peine pour une divulgation de tels documents est à minima de 14 ans de prison, voire plus en fonction de l’identité du criminel présumé – un haut rang implique de hautes responsabilités – et des potentiels risques encourus pour l’armée, et par extension le pays. Il est toutefois possible qu’il s’agisse d’une erreur interne, dans le sens où ces documents ont pu être indiqués comme « déclassifiés » alors que ça n’aurait pas dû être le cas.

Quoiqu’il en soit, l’histoire en elle-même est assez marrante – sous garanti que cela n’entraîne pas de problèmes internationaux et une autre guerre mondiale, bien entendu. Les débats sur Internet sont généralement assez animés avec des arguments parfois tirés par les cheveux, mais présenter pour preuve des documents militaires classifiés… well, c’est assez original !

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire