[TEST] World of Wacraft : Legion, la réussite de Blizzard

Chaque année, la mort de WoW est annoncée, et chaque année, c’est toujours aussi faux ; mais s’il faut vraiment être honnête, depuis le 13 novembre 2014 et Warlords of Draenor, le MMORPG de Blizzard a entamé une chute historique, à tel point que la firme californienne a décidé de ne plus révéler le nombre précis de joueurs en activité. Mais l’annonce de la sixième extension aura créé une hype digne de WoD ; en va t-il de même pour sa qualité ?

 

wow_legion_11

 

  • Le décor est planté

 

Les événements pré-extensions auront apporté leur lot de quêtes intéressantes et de contenu conséquent : le Chasseur de Démons et toute l’histoire profonde qui en découle (ravivant et exaltant l’époque de The Burning Crusade), la prise en main par Khadgar de cette nouvelle menace qui se profile, les retours de Karazhan et Dalaran et, bien entendu, l’attaque épique du Rivage brisé.

Blizzard ramène donc la nostalgie mais aussi une volonté d’aller de l’avant avant même l’extension, et de manière plutôt stylée ; car au-delà des niveaux à monter et des montures à farmer, Legion promettait d’aller plus loin dans le lore que n’importe quel autre ajout réalisé par le passé, en tuant des personnages principaux ou en approfondissant certains events.

 

wow_legion_10

 

Quant à l’extension en elle-même, Blizzard a introduit une nouveauté qui aurait été bien utile sur Warlords of Draenor : le leveling intelligent ! Concrètement, vous pouvez choisir laquelle des quatre zones sera celle qui vous verra débuter l’aventure, et où que vous alliez, les monstres, les quêtes et les loots s’adapteront à votre niveau. Cela évite donc de saturer les serveurs, mais permet aussi une plus grande variété dans l’exploration. Voici un description des zones dans l’ordre dans lesquelles nous les avons faites :

  1. Azsuna : il existe déjà un bon nombre de forêts parsemées de ruines elfiques dans WoW, et pourtant, Blizzard continue de créer la surprise ; Azsuna est belle, et Azsuna est menacée. Les premières minutes font clairement sentir la menace de la Légion ardente, tant celle présente que celle qui pesait sur la région il y a dix mille ans. Ambiance prenante garantie !
  2. Val’Sharah : là encore, de vertes étendues parcourues de majestueuses forêts, mais avec beaucoup plus de druidisme. Les quêtes y sont particulièrement émotionelles, notamment lorsqu’elles impliquent des personnages connus…
  3. Haut-Roc : siège d’antique Taurens, cette région casse visuellement avec les précédentes et offre des quêtes intéressantes, mais est parfois un peu délicate à parcourir, surtout pour certains objectifs dans des terrains difficiles d’accès.
  4. Tornheim : moins abrupte que la précédente, cette région régalera les fans des Valkyries ! Du lore à n’en plus finir sur les Vrykuls, mais aussi une évolution intéressante du personnages de Genn Grisetête. La suite promet d’être explosive…
  5. Suramar : cette zone endgame se débloque au niveau 110, et donne le plus bel aperçu jusqu’à maintenant de la civilisation elfique. On se rend compte de l’importance de la menace posée par la Légion, mais aussi de ses conséquences liées à des événements millénaires.
  6. Dalaran : certes, ça n’est pas une nouvelle région, mais les fans de WOTLK auront du mal à ne pas verser une larme nostalgique en parcourant ces rues si familières. La capitale sanctuaire a été retravaillée (avec un ajout que remarqueront ceux qui auront vu le film Warcraft) sans être dénaturée, et ça, c’est appréciable.

 

wow_legion_15

 

  • Quêtes et objets

 

Comme expliqué précédemment, le lore est très riche dans Legion, et on s’en rend compte dès les premières quêtes. L’ambiance générale est à l’apocalypse, certes, mais aussi à l’espoir. Bien que nous y reviendrons, les étapes nécessaires à l’obtention de l’arme prodigieuse et à l’accès au domaine de classe sont un exemple parfait de la situation d’Azeroth. Les plus grands héros du monde accourent sur les Îles Brisées pour vaincre l’invasion démoniaque, et certains n’en réchapperont pas.

Contrairement à Warlords of Draenor, dans cette extension, nous ne sommes pas un glorieux commandant partant à la conquête d’un monde, mais bien un héros élu pour en sauvegarder un en unissant le plus possible de gens. L’aventure est au cœur de nos explorations, avec son lot de dangers et de récompenses. Au-delà du stuff, ce sont aussi beaucoup de jouets et de mascottes que l’on aura le plaisir de d’obtenir, surtout dans les nombreuses quêtes annexes. Car oui, il y a aussi des suites de quêtes “principales”, mais pas forcément linéaire. Elle s’insèrent tellement bien dans le lore et la région qu’honnêtement, la phase de leveling de Legion est une des plus réussie par Blizzard.

 

wow_legion_9

 

  • Un domaine prodigieux, une arme qui à la classe

 

A bien des égards, WoD ressemble à ce qui pourrait être un bac à sable de test pour Legion, et l’exemple le plus frappant est le domaine de classe : point de fief phasé et dépeuplé ici, mais une zone de classe délicatement travaillée où tous les palas/chamy/mages/etc d’un serveur se retrouvent.  La convivialité est donc de mise et surtout, on se sent beaucoup plus humble que dans notre forteresse en Draenor !

Si le domaine ne s’agrandit pas en lui-même, en revanche, votre exploration des Îles Brisées aura un impact déterminant : recrutement de champions (des grands noms comme Maxwelll Tyrosus ou Eitrigg), recrutement de troupes annexes, recherches pour obtenir des objets spécifiques, quêtes particulières… parmi tout cela, la campagne du domaine de classe revêt une importance particulière, car en plus de vous octroyer bon nombre de bonus, elle apporte beaucoup à l’histoire d’Azeroth… et plus encore. A vous de voir ;)

 

wow_legion_19

 

L’autre fonctionnalité qui claque est bien sûr les armes prodigieuses avec, en tête de gondole, l’iconique Porte-cendres. Votre rôle de dernier rempart contre la Légion vous permettra d’équiper une arme à la puissance titanesque, puissance que vous augmenterez au fur et à mesure ; quêtes, missions de domaine, donjons… les opportunités seront nombreuses, et le système très bien pensé ! Votre arme disposera de plusieurs traits (jusqu’à un maximum de 34) qui vous permettront d’améliorer tel ou tel sort – et ça ne sera pas du luxe, les mobs des Îles brisées offrant du gros challenge ! La progression de la quête de domaine, très importante, sera également l’occasion de débloquer des skins d’arme vraiment très intéressants.

 

wow_legion_20

 

wow_legion_18

 

  • End game

 

On le dit souvent, c’est au niveau maximum que l’aventure commence vraiment sur World of Wacraft ; si Blizzard a réalisé un travail impressionnant sur la phase de leveling, le niveau 110 ouvre quant à lui des portes ô combien prometteuses ! Les expéditions, tout d’abord : ces quêtes de natures différentes popent aléatoirement dans toutes les Îles brisées, et offrent des récompenses encore une fois très variées : compos de métier, pièces d’or, pièces de stuff, items d’arme prodigieuse… vous aurez de quoi vous occuper un bon de moment ! Cela permet de profiter à fond des différents coins des cinq zones, et change des quêtes journalières répétitives.

Concernant les métiers, Blizzard nous a offert dès la 7.0 une nouvelle interface à la fois plus complète, et plus agréable. Legion propose une multitude de quêtes les concernant, qu’il s’agisse des métiers principaux ou secondaires ; on a vraiment l’impression que créer un objet requiert un savoir et des composants épiques, et cela s’insère parfaitement dans l’esprit Warcraft. Il faudra un peu de temps avant d’assimiler tous les tenants et aboutissants du marché des compos qui s’établit, mais les métiers sont de nouveau une part importante du jeu !

 

wow_legion_16

 

Les raids ne sont pour le moment pas ouvert, mais d’ores et déjà, pas moins de 9 donjons sont accessibles en modes normal et héroïque ; au-delà de leur diversité d’environnements (mention spéciale à Helheim), ils offrent des combats dynamiques et intéressants. On attend encore de pouvoir tester le contenu des raids, mais les previews réalisées par Blizzard sont plutôt alléchantes.

Bien entendu, le niveau 110 verra l’apparition du célèbre serviteur de Khadgar (ah, comme Shattrath nous manque !) et du début d’une looooongue série de quêtes. Suramar, l’équivalent de la Jungle de Tanaan de Warlods of Draenor (mais en mieux) sera débloquée et avec elle la faction Souffrenuit. On en apprend beaucoup plus sur ce qui s’est passé 10 000 ans plus tôt, et comme certains kal’dorei essayent encore de lutter contre la Légion. De grosses révélations seront également faites du côté de l’univers du jeu, remontant jusqu’à la création de l’univers…

 

wow_legion_25

 

wow_legion_24

 

wow_legion_23

 

 

  • Verdict final

 

Pour le moment, cette sixième extension est une réussite, et pourrait même atteindre le statut sacro-saint qu’à Wrath of the Lich King dans l’esprit de beaucoup de joueurs. Outre un lancement réussi, Legion propose déjà un contenu aussi important que qualitatif, et comme le prouve le trailer de la mise à jour 7.1, de belles choses sont encore à venir. On a en tout cas du mal à s’ennuyer en jeu tellement il y a de choses à faire, et les adeptes du lore ont de quoi se régaler !

 

On a aimé :

  • Le leveling passionnant
  • L’histoire riche
  • Le retour de certains personnages (Genn Grisetête, Maiev…)
  • Le level design
  • Les domaines de classe et les armes prodigieuses
  • Les expéditions
  • Les quêtes

 

On a moins aimé :

  • Haut-Roc et ses accès compliqués
  • La refonte des classes pas totalement équilibrée

 

NOTE FINALE

93/100

 

 

 

 

 

 

 

wow_legion_17

 

wow_legion_21

 

wow_legion_29

 

wow_legion_26

 

wow_legion_27

 

wow_legion_28

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire