[TEST] Nova : Opérations Secrètes #1

   

Il est enfin là ! Premier DLC de l’histoire de Blizzard, Nova : Opérations Secrètes sera décliné en trois épisodes, dont le premier vient de sortir aujourd’hui. Vertement critiqué lors de son annonce à la BlizzCon 2015, pour son prix, ce pack de contenu était attendu au tournant. Alors, verdict ?

 

L’histoire se creuse

On avait quitté Legacy of the Void avec une paix relative entre tout le monde et un Jim Raynor mélancolique ; Blizzard nous plonge ici dans la tête d’une Nova amnésique, à l’heure où l’union du Dominion est fissurée par un groupe de dissidents (le genre avec des cuirassés) et des Zergs sauvages adeptes de massacres. On y retrouve des personnages familiers comme Matt Horner, fidèle second de Jim, mais aussi le prince Valerian. Forcément, de nouveaux protagonistes ont été introduits, et trouvent plutôt bien leur place dans ce scénario loin d’une guerre à l’échelle spatiale.

Au fil des missions, Nova prouve en quoi elle est la meilleure Fantôme du secteur Kropulu, malgré les mystères qui entourent sa dernière mission. Les Zergs n’ont pour l’instant pas été mis à contribution de manière autre que “Tuer ! Massacrer ! Manger !” et les Protoss brillent par leur absence, mais cela permet d’approfondir les différents personnages Terrans.

 

nova_ops_5
Les nouveaux protagonistes sont bien introduits, et présagent des choses intéressantes à venir

 

nova_ops_2
Capitaine Horner ? Non, désormais, c’est l’amiral Horner !

 

Un gameplay recherché et efficace

Une fois encore, Blizzard reprend les ingrédients qui marchent, et changeant quelques détails ; l’interface d’amélioration des unités rappelle, avec nostalgie, Wings of Liberty, bien que les bonus soient différents. Quant à Nova elle-même, elle bénéficie de différentes possibilités d’équipement, qui offrent chacune des variétés de gameplay. Cependant, toutes ces options de personnalisation semblent légèrement futiles dans le sens où l’on a peu de temps pour pouvoir tout expérimenter.

L’héroïne, en tant que Fantôme confirmée, est un assassin de haut niveau, avec de grandes capacités d’infiltration. Malgré de légères similitudes, on ressent bien la différence vis-à-vis de Zeratul, alors qu’il aurait été facile de n’en faire qu’une pâle copie. Le système de détection des Terrans change des habituels Observateurs ou Vigilants, et force à réfléchir sur le meilleur moyen d’avancer. Quant aux options d’élimination, elles sont nombreuses, mais on garde une préférence pour le sabre énergétique, qui impose un style inégalé.

 

nova_ops_3

 

nova_ops_7

 

 

Alors, Nova : Opérations Secrètes vaut-il son prix ? On ne pourra que juger de cela à la sortie complète des trois packs, mais cette première partie est en tout cas une réussite. Certes, les missions s’enchaînent rapidement, et la dernière séquence ne donne que plus envie de passer à la suite. Mais en Blizzard a su nous réaliser des heures de jeu divertissantes, et surtout, à donner une certaine profondeur à l’héroïne. On attend avec impatience la suite, pour voir ce qui nous sera proposé !

 

nova_ops_8
#Badass

 

nova_ops_6

 

nova_ops_4

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire