[TEST] Murder on Eridanos, une bonne histoire aux risques peu nombreux

   

Murder on Eridanos, le deuxième et dernier DLC de The Outer Worlds, est disponible ! Peril on Gorgon nous avait déjà plongé dans un mystère oppressant, et Obsidian Entertainment a depuis repris la recette pour créer une véritable énigme bâtie autour du meurtre de Halcyon Helen, célèbre star du système éponyme. Alors, est-ce que l’équipe de l’Imposteur sera à la hauteur ?

 

 

  • Bienvenue sur Eridan !

 

Une discussion avec Ava après un feuilleton en noir et blanc nous conduit sur la planète Eridan, où les autorités locales sont complètement perdues : l’assassinat de Halcyon Helen dans un hôtel de luxe est un drame à l’échelle du système, mais surtout un mystère à presque huis clos.

L’arrivée dans le système est assez impressionnante, puisqu’on est vite mis face à un ciel sublime, dont les tons roses et oranges ne sont ni plus ni moins que les gaz meurtriers qui composent l’atmosphère de la planète. L’immense station sur laquelle nous posons nos valises est à l’image du délicieux contraste du système Halcyon : le luxe affiché des grandes entreprises et des nantis côtoie les travailleurs qui ne sont qu’une main-d’oeuvre renouvelable.

La corporation Rizzo et les employés de SubLight sont les principaux rouages d’un écosystème complexe, où chacun cherche à avoir sa part d’un énorme gâteau. Et forcément, ça met des miettes partout…

 

 

 

  • Une enquête de haut vol

 

De la prise de contact des autorités d’Eridan à l’interrogation de divers employés de la station, on sent clairement une atmosphère oppressante de mystère et de suspicion. De nouveaux personnages hauts en couleurs viennent nous aider à leur manière, et le plus surprenant d’entre eux est… une arme ! L’amplificateur d’anomalies est une pistolet scientifique, qui détecte les différence entre la réalité et ce qu’elle devrait être. Concrètement, cette IA un poil bavarde nous aguillera sur des traces de pas ou des odeurs suspectes, et nous aidera à remonter la piste du meurtre.

Informations contradictions, guêpes tueuses et piscine pas très attirante ne sont que quelques-uns des nombreux éléments auxquels nous seront confrontés. Entre la folie de certains et le désir de meurtre de personnages peu scrupuleux, la traque ne sera pas de tout repos !

 

 

 

 

  • Et pourtant, le souci…

 

Murder on Eridanos offre une bonne histoire, mais reste pourtant trop proche de The Outer Worlds – beaucoup trop. L’humour appréciable et les environnements bien réalisés ne se détache pas vraiment du jeu de base, et on a l’impression que Obsidian recycle une recette qui, si elle était efficace au début, commence à devenir assez fade. Les personnages et leurs réflexions ne manquent pas d’arracher un sourire, bien entendu, mais il manque cette étincelle qui apporterait un renouveau au système Halcyon.

De même, le gameplay est peu varié ; si l’amplificateur d’anomalies ajoute une fraîcheur bienvenue, qui renforce l’immersion, on finit par fouiller les mêmes conteneurs de munitions, utiliser les mêmes armes et affronter des ennemis peu diversifiés.

C’est bien dommage, car le DLC en lui-même partait d’un excellent principe. Mais le manque de prise de risque d’Obsidian finit par pénaliser le tout, et c’est bien dommage.

 

 

 

 

On a aimé :

  • L’amplificateur d’anomalies
  • Un mystère savamment mené
  • Une plongée dans l’envers des corporations
  • De bien jolis environnements

 

On a moins aimé :

  • Le manque de diversité des ennemis
  • L’architecture pas hyper originale
  • Des personnages attrayants, mais redondants avec le jeu de base

 

 


NOTE FINALE


70 / 100


 

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire