Shadowlands : découvrez les résumés des campagnes de chaque Congrégation

   

La semaine dernière, les joueurs de World of Warcraft : Shadowlands ont pu enfin débloquer le Renom nécessaire pour terminer les campagnes de Congrégations. Venthyrs, Nécro-seigneurs, Faë nocturnes et Kyrians ont pu compter sur leurs alliés mortels – et mortels alliés – pour résoudre leurs problèmes locaux, et résoudre une partie des problèmes qui assaillent l’Ombreterre.

Attention, ça grouille de spoilers !

 

 

  • Venthyrs

 

La défense/unification de Revendreth est intimement liée au Château Nathria, premier raid de Shadowlands. En plus d’y retrouver Kael’thas Haut-Soleil et de le gagner à notre cause, nous mettons également un terme aux machinations de Sire Denathrius, en l’enfermant dans sa chère épée.

Toute la campagne venthyr vise à aider le prince Rénathal à récupérer les six médaillons (Effroi, Orgueil, Désir, Avarice, Envie et Domination) de pouvoir. Au fur et à mesure de la campagne, nous rassemblerons des alliés tout en aidant les âmes égarées de la région. Alors que nous réparons peu à peu les erreurs de Denathrius et ses sombres sbires, une nouvelle menace plane sur Revendreth : Kel’Thuzad et ses Maldraxxi rebelles.

Accompagnés d’un Kael’Thas en cours de repentance et des Nécro-seigneurs, les Venthyrs lancent un assaut contre la Maison des Rituels, qui semble servir le Geôlier. Si la liche parvient à s’échapper, Rénathal parvient à récupérer le médaillon de la Domination et à réassembler la presque entièreté du pouvoir de Revendreth. Mais sur les conseils de l’Accusatrice, il réorganise le royaume qui sera désormais par une Cour plutôt que par un Sire, comme Denathrius en son temps.

 

 

 

  • Nécro-seigneurs

 

La guerre civile continue de ravager les fiers défenseurs de l’Ombreterre, et c’est au Sans-Entraves qu’il revient de tout régler. La Maison des Elus tente désespérément de lutter contre ses nombreux adversaires, tout en récupérant différents artéfacts à exposer au Siège du Primat. Une alliance avec les Kyrians nous permet de mettre fin aux machinations de la Maison des Assemblages. Cependant, cette courte victoire révèle un plus grand danger : l’anima est siphonné vers Revendreth, où Sire Denathrius se charge d’approvisionner le Geôlier et ses innombrables légions. Et pour assurer la liaison entre ces différents éléments, les maldraxxi rebelles se sont placés sous le commandement de Kel’Thuzad, la terrible liche bien connue d’Azeroth !

Celui-ci a trahi la Maison des Rituels et s’apprête à passer à la phase suivante de son plan lorsqu’il est attaqué – et vaincu – par les Venthyrs et les Nécro-seigneurs. Kel’Thuzad s’échappe pour retourner auprès du Geôlier, mais la margrave Sin’dane et sa maison sont gagnés à la cause de Draka. Le bâton du Primat est également récupéré et placé sur sa sa statue, en symbole d’unité et non de division.

 

 

 

  • Faë nocturnes

 

Sylvarden se meurt, et il revient au Sans-Entraves de l’aider à guérir. Joueurs de la Horde ou de l’Alliance œuvrent de la même manière pour sauver les âmes victimes de l’incendie de Teldrassil, et leur proposer un nouveau foyer ; dans le même temps, des questions sont soulevées concernant Tyrande Murmevent et son désir de vengeance, qui pourrait mettre en péril l’équilibre déjà fragile de l’Ombreterre.

On apprend lors d’une suite de quête plus de détails sur le donjon L’Autre Côté : Mueh’zala travaille effectivement pour le Geôlier, et vole toutes les âmes de Sylvarden au profit de son maître. C’est d’ailleurs lui qui a chuchoté à Vol’jin l’idée de faire de Sylvanas Coursevent la nouvelle Cheffe de Guerre de la Horde à Legion, mettant en place un plan mûrement réfléchi. Cette concordance de menaces est l’occasion rêvée pour les Drusts, qui assurent leur emprise sur différentes parties de Sylvarden.

Il nous revient donc de lancer un assaut pour mettre fin à la menace, mais le prix à payer est lourd : Ara’lon, découvert dans la cinématique des Eternels consacrée à Sylvarden, succombe dans la bataille finale. Mais sa mémoire est vengée puisque que Gorak Zhar, le meneur des Drusts, est finalement vaincu. La Reine de l’Hiver reprend le contrôle total de Sylvarden et du Cœur de la Forêt, montrant que tout finit bien… pour l’instant.

 

 

 

  • Kyrians

 

Le premier royaume que nous découvrons en Ombreterre est toujours assiégé, tant par les Désavoués rebelles, alliés au Geôlier, que par les Maldraxxi rebelles, alliés… au Geôlier, vous l’aurez compris. La majeure partie de la campagne nous pousse à restaurer les différentes infrastructures endommagées par les Désavoués, tout en prévenant de futurs attaques. Les Kyrians cherchent du soutien auprès de leurs différents alliés, et accompagnent notamment les Nécro-seigneurs durant une attaque contre la Maison des Assemblages.

Mais au fur et à mesure de la guerre et de nos actions, des doutes apparaissent dans les deux camps. Après avoir été trahi par Lysonia et sa soif de pouvoir, Uther se met à questionner tant ses choix que ses actions, et soupçonne que malgré le bien-fondé de leurs réflexions, les Désavoués sont peut-être manipulés pas une puissance supérieure (ah bon ?). De leurs côtés, les Kyrians réalisent peu à peu que leur doctrine stricte n’est pas forcément la meilleure, et que l’oubli des souvenirs d’antan n’est pas forcément le choix le plus optimal pour les nouvelles âmes.

Lorsqu’une attaque massive est lancée sur le Fort Elyséen, il nous revient de le défendre aux côtés des Kyrians, mais aussi d’un Uther repentit. Lysonia est défait et demande grâce, ce qui lui est accordé ; alors que Uther se rend compte de son désir aveugle de vengeance, les autres Kyrians réalisent peu à peu qu’une autre voie s’offrent à eux, entre la rigidité des Parangons et l’extrémisme des Désavoués.

 

 

 

 

  • Quelles suites à venir ?

 

Si les campagnes de Congrégation sont terminées pour le moment, chaque zone à encore ses propres démons à affronter, et la récente guerre a soulevé beaucoup de questions internes.

Les Venthyrs semblent ainsi avoir récupéré la mainmise sur Revendreth et vaincu Sire Denathrius, leur tyrannique ennemi ; mais il serait dangereux d’oublier que le médaillon de la Colère est toujours porté disparu – peut-être chez des séides du Geôlier ? D’aucuns pourraient même faire un lien avec l’absence de Garrosh Hurlenfer, pourtant détenu par des Venthyrs et dont le pouvoir immense pourrait s’avérer destructeur entre de mauvaises mains. Aucun doute, le prince Rénathal et sa Cour ont encore du pain sur la planche…

Les Nécro-seigneurs ne sont pas en reste. Bien que penchant désormais en leur faveur, la guerre qui oppose les maisons continue d’affaiblir les défenseurs de l’Ombreterre ; si la puissance du Primat a été partiellement restaurée, le légendaire meneur est lui-même absent. D’aucun pourraient faire le lien avec le mystérieux Forgerune prisonnier de Tourment, dont l’histoire sera probablement révélée dans les prochains patchs. Si le Primat devait retrouver ses pleines capacités, nul doute que les maisons de Maldraxxus devraient retrouver leur puissance d’antan et être capables de protéger l’au-delà contre toute menace extérieure ! Il faut également compter sur Draka, la puissante guerrière ayant un différend à régler avec le traître Vyrax.

 

 

Après des mois de bataille, Sylvarden est enfin guérie et la Reine de l’Hiver de retour. Si le coût de la victoire a été exorbitant, les Faë nocturnes risquent bien d’avoir du travail supplémentaire avec les âmes de Teldrassil à accueillir ; mais à terme, ces nouveaux alliés devraient aider le royaume d’améthyste à retrouver sa gloire et ses moyens. Voilà qui tombera à pic, puisque la puissance de Tyrande acquise lors de Battle For Azeroth risque de bouleverser l’équilibre de la mort. Une solution de partage est déjà envisagée par les Faë, mais est-ce que Elune sera d’accord pour perdre sa championne attitrée ? Voilà qui présage de nombreux complications aux allures de conflit divin…

Au Bastion, la remise en question des Kyrians s’annonce longue, compliquée mais au final, plus que nécessaire. La repentance d’Uther est intéressante, surtout pour les joueurs ; le modèle du paladin et de sa tombe ont été mis à jour lors de Battle For Azeroth, sans autre but que quelques apparitions dans les souvenirs de Jaina Portvaillant. On imagine que l’ancien paladin aura une route aussi longue qu’épique vers la rédemption, qui pourrait nous conduire jusqu’à un certain prince de Lordaeron déchu

Quoiqu’il en soit, les prochaines mises à jour de World of Warcraft : Shadowlands nous réservent encore de belles surprises côté lore, et d’intéressants développements sur les Congrégations !

 

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire