Scopophobia : le jeu qui risque d’être pas mal

Magnifié par le courant steampunk, le style victorien se prête magnifique à l’art, et aux jeux vidéos en particulier. Dans Bioshock Infinite, la cité de Columbia et ses habitants ont méchamment la classe, et ça, Bloober Team l’a bien compris. Ce petit studio au nom plutôt original présente donc Scopophobia, un jeu à la première personne dans la ligné de Outlast. Ici, pas question de buter des monstres stylés, mais de les aider, ou de les éviter – car oui, il vous sera offert le choix d’être aux côtés des Basilics (les gros pas beaux) ou de leurs proies, de pauvres orphelins qui ne sont pas sans rappeler les Petites soeurs.

Clairement, Scopophobia annonce une ambiance agréable et, plus généralement,  une direction artistique prometteuse. Si l’intrigue finale et le gameplay manquent encore pour émettre un vrai jugement, cette production d’un si petit studio pourrait bien déchirer.

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire