RPG et base building, la recette étonnante (mais séduisante) de The Riftbreaker

Galatea 37 est une planète extra-terrestre qu’il nous faut explorer, mais comment ? En déployant une base pour une avancée stratégique, ou en envoyant un super mécha zigouiller les millions d’aliens agressifs qui traînent un peu partout ? EXOR Studios semble ne pas avoir de préférence, et opte ainsi pour les deux solutions !

C’est un résumé grossier mais efficace de The Riftbreaker, son quatrième jeu et probablement le plus abouti. Haut en couleurs, ce jeu nous fait incarner Mr Riggs, un puissant mécha à l’armement aussi diversifié que destructeur. L’aspect gestion vient avec la construction et l’amélioration d’une base, équipée de murs et autres dispositifs de défense. Plus la base grossira, plus les attaques des extra-terrestres se feront nombreuses et violentes. En même temps, c’est un peu nous l’envahisseur dans cette histoire !

L’intérêt d’améliorer la base est multiple. D’abord puisque ça permettra d’offrir à Mr Riggs de meilleures améliorations, pour mieux griller/trucider/oblitérer les aliens ; mais aussi parce que cela permettra de découvrir des trésors spécifiques sur la planète, avec un gameplay particulier.

Pour le moment, The Riftbreaker est encore en early access, avec une date de sortie prévu pour cette année, mais vous pouvez déjà retrouver le trailer officiel et du gameplay ci-dessous :

 

 

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire