Qu’y aura t-il après Reaper of Souls ? On voit ça now !

Au-delà de son lot plus qu’apprécié de nouveautés, Reaper of Souls aura permis de faire avancer l’histoire de Diablo III de manière drastique. Retour des mythiques Horadrim, découvert de ce qui était arrivé à l’Archange « Badass » Malthaël et plus d’infos sur les compagnons, entre autre.

Néanmoins, contrairement à World of Warcraft et Azeroth, Sanctuaire n’offre pas un nombre quasi-infini de possibilités d’extensions. Voyons donc ce que pourrait nous proposer Bizzard en grand méchant :

 

Tyraël, archange de la Terreur ?

 

L’archange Tyraël impressionnait aussi bien les démons que les humbles joueurs que nous sommes ; oui mais voilà, depuis qu’il est devenu mortel, Tyraël a perdu son aura de badassitude et semble à peine plus charismatique qu’un bouquet de géraniums. A la fin de Reaper of Souls, l’archange déchu dit clairement que le pouvoir du Nephalem le terrifie de par son potentiel, ce qui ouvre la voie à une intéressante possibilité : s’il ne s’agit pas d’une simple conclusion logique (tout le monde serait impressionné par un mortel capable de vaincre Diablo et d’enchaîner avec la mort elle-même), peut-être cela indique t-il que Tyraël s’est laissé peu à peu corrompre par la Terreur qui caractérise si bien le boss de fin de Diablo III.

Est-ce probable ? Oui, mais légèrement tiré par les cheveux. Tyraël est un personnage bien trop emblématique de la saga pour disparaître aussi facilement, surtout après le mort relativement early de Deckard Cain. D’un autre côté, le skin Tyraël Démoniaque de Heroes of the Storm donne clairement envie de voir un ange corrompu par les Enfers…

 

après_ros_4
Avant sa chute, Tyraël n’avait peur de rien et imposait le respect. Maintenant, ben…

 

 

Le Nephalem, terreur de l’archange

 

Mais si Tyraël avait raison ? En tant qu’incarnation de la Sagesse, ça serait pas mal, effectivement, mais ça ouvre le champ à plein de possibilité ! Qu’il s’agisse des jeux vidéos ou de la vie réelle, le bien et le mal ont toujours été une question de point de vue – Malthaël en est le parfait exemple. Néanmoins, que se passerait-il si le héros que nous incarnons choisissait sciemment le mal ? D’un point de vue loristique, Imperius et bon nombre d’anges considèrent les habitants de Sanctuaire comme une vermine potentiellement dangereuse qu’il faudrait éliminer ; le Nephalem (que nous appellerons ici Jean-Pierre) aurait donc peut-être tout intérêt à prendre les devants à protéger les siens. Mais dans ce cas-là, peut-être serait-ce donc Jean-Pierre le méchant, pour avoir attaquer les Cieux en premier. Une question philosophique hautement intéressante à laquelle Deckard Cain aurait sans doute pu répondre – mais il peut pas, il est mort.

 

Inarius l’incompris

 

Lorsque Inarius fut remis à Mephisto, nul n’eut plus jamais de nouvelles de lui ; certains murmurent qu’il contemple son corps scarifié, ne pouvant fermer des paupières qui lui ont été arrachées. D’autres arguent qu’il n’est plus un ange, ses ailes trop mutilées pour n’évoquer rien d’autre que de la pitié. Quoiqu’il en soit, le co-créateur de Sanctuaire et des Nephalem n’est plus de ce monde… tout comme Malthaël !

En effet, un ange oublié qui revient complètement transformé en surprenant tout le monde serait une bonne chose ! Le hic ? Blizzard a utilisé l’astuce pour Reaper of Souls. Dommage, car beaucoup de personne s’interrogent sur ce qu’est devenu cet ange aux intentions nobles et au destin tragique. Peut-être Jean-Pierre le découvrira t-il dans une prochaine extension – du moins l’espérons-nous !

 

après_ros_3
Au fond, Inarius a tout sacrifié pour une histoire d’amour…

 

Shen, le dieu vieillard qui fait semblant d’être un mortel tout en suggérant l’inverse

 

Qu’il s’agisse de C-3PO, Hodor ou encore l’adepte Zweil, chaque grande saga doit avoir son héros comique et attachant malgré lui. Shen rempli parfaitement ce rôle mais, comme on s’en est rendu compte après quelques dialogues, le vieux joailler semble être bien plus que ce qu’il prétend être. Reaper of Souls aura apporté quelques éléments de réponse, suggérant fortement que le monsieur soit en réalité un très ancien dieu. Qu’il s’agisse de mythologie ou de jeux vidéo, lorsque les dieux se mêlent aux mortels, il se passe toujours quelque chose, de bien ou de mal. Shen, futur méchant ou aide inattendue ? Les paris sont ouverts, en tout cas.

 

Imperius ou le mec qui n’aimait personne

 

C’est bien connu, le meneur du Conseil des Angiris ne porte pas les Nephalem dans son cœur. Entre la blessure infligée par Diablo et son orgueil démesuré, beaucoup le voyaient, avant Reaper of Souls, comme un adversaire potentiel. Certes, cela ferait encore un ange à éliminer, mais Imperius pourrait être une menace sérieuse envers Sanctuaire. D’un autre côté, sa mort – ou sa prise de position – engendrerait une importante guerre entre humains et anges, ce qui ruinerait clairement l’équilibre Cieux/Enfers. Ajoutons à cela le fait qu’il reste, malgré tout, un allié de taille. C’est donc peu probable, bien qu’il ne faille jurer de rien.

 

après_ros_2
Tête de mule, certes, mais Imperius en jette quand il s’énerve !

 

Mephisto et Baal 2.0

 

Même si Blizzard a ici fait preuve de facilité, le destruction de la Pierre d’âme noire a permis la libération des frères de Diablo, lesquels ont toujours été appréciés des joueurs. Tyraël et Lorath Nahr parlent plusieurs fois d’évènements ayant lieux à d’autres lieux emblématiques de Sanctuaire, où, éventuellement, une antique menace pourrait ressurgir. En tout cas, il y a là matière à faire quelque chose de sympa !

 

après_ros_1
Beaucoup espèrent que la prochaine extension nous permettra de découvrir des lieux myhtiques, comme celui dont parle Lorath Ahnar !

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire