Plus que jamais, Sons of the Forest est chelou, dérangeant et excitant

   

Sons of the Forest est la suite directe de The Forest, un survival d’horreur sorti en 2018 après quatre ans en early access. Sa sortie n’avait pas été la plus grandiloquente, mais une solide fanbase s’était constituée ; suffisamment, en tout cas, pour que Endnight Games décide de travailler à une suite. Et pour montrer que l’ambiance sera au moins aussi folle que dans le premier opus, un nouveau trailer a été dévoilé :

 

 

Alors, qu’est-ce qu’on voit donc ? On notera le retour de la ballerine à trois jambes, vue dans le trailer d’annonce ; elle semble être amicale envers le personnage joueur, et l’aider dans plusieurs situations – mais c’est à confirmer, car rien ne semble faire sens, dans la forêt. Et certainement pas cette charmant danseuse.

Quant au reste… well, ça s’annonce un peu spécial. Des cannibales humains se mêlent à des bouches géantes sur pattes, le tout semblant parfois franchement hostile, et d’autres fois étrangement amicale. Ces regroupement et le titre du jeu laissent penser que Sons of the Forest nous confrontera peut-être à un culte, que nous aurons l’occasion d’infiltrer.

On notera, encore une fois, la qualité des détails et des graphismes. Débiter du bois ne s’annonce plus comme une tâche ingrate, tant les effets graphiques sont impressionnants. Environnement et outils sont détaillés à la perfection, et l’immersion dans ce chaos plein de verdure s’annonce totale.

Sons of the Forest n’a pas encore de date de sortie mais, comme son prédécesseur, on imagine une phase relativement longue en early access pour un peaufinage de qualité.

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire