Nvidia a annoncé sa série 30xx, de nouvelles technologies et, en bonus, une nouvelle vidéo de Cyberpunk 2077

Nvidia était largement attendu au tournant pour sa nouvelle génération de carte graphique, ce premier septembre 2020. Et forcément, le caméléon a sorti le grand jeu avec sa nouvelle génération de cartes graphiques, un ensemble de nouvelles technologies et une démonstration du ray tracing sur Cyberpunk 2077, un des jeux les plus attendus de ces dernières années. Alors sans plus tarder, regardons ce que Nvidia nous a réservé de beau !

 

  • Ampere, le futur des graphismes

 

Jen-Hsun Huang, le PDG de Nvidia, était présent sur scène pour dévoiler la génération 30xx de ses cartes graphiques, nommée Ampere en l’honneur du physicien français. Avec presque deux fois plus de performance par Watt que la génération Turing, cette lignée de cartes graphiques compte bien révolutionner notre manière de jouer.

Le définition de base de ces monstres est le 1440p, souvent dénigré mais pourtant extrêmement agréable à l’œil. Mais s’il faut parler de la 4K, grande maîtresse courtisée par tous les joueurs, les RTX 3080 ou 3090 pourront l’afficher sans problème. Cette dernière, d’après Nvidia, est même capable de faire tourner avec une fluidité parfaite des jeux en 8K !

Mais surtout, la gamme Ampere se distingue grâce à ses cœurs ; en plus des classiques CUDA, on retrouve aussi des tensor et des RT. Ces derniers servent bien sûr à gérer le ray tracing, et leur fonction dédiée permet d’afficher cette technologie sans que la carte en elle-même n’en pâtisse. Les Tensor sont en quelque sorte les “cervelets” car c’est là que sont lovée les technologies relatives à l’intelligence artificielle – on y retrouve notamment le DLSS. Grâce à une gravure en 8 nm (contrairement aux 12 nm des Turing), les transitors de l’architecture Ampere promettent une performance inégalée.

Et maintenant, côté prix et disponibilité :

 

  • RTX 3080 : 719 euros, disponible le 17 septembre
  • RTX 3090 : 1549 euros, disponible le 24 septembre
  • RTX 3070 : 519 euros, disponible au mois d’octobre

 

 

 

  • Nvidia Reflex, pour augmenter nos performances

 

Comme un skin ne vous rend pas meilleurs, une carte graphique n’augmentera pas vos performances… n’est-ce pas ? Pourtant, avec Nvidia Reflex, le constructeur taïwanais propose de mesurer la latence visible à l’écran et même d’essayer de la résoudre. Cette technologie appelée Reflex Latency Analyzer fonctionnera avec un certain nombre d’écrans, et des constructeurs partenaires comme Alienware, Asus, Acer ou encore MSI ont déjà été annoncés.

La latence jusque là non-mesurable était le fait d’une grande variété de facteurs : périphériques, hardware du PC en lui-même ou, tout simplement, le type d’écran. Nvidia Reflex permettra une analyse poussée et en temps réel d’une session de jeu pour identifier la cause et, si possible, la réduire jusqu’à 50%, ce qui en soi est déjà impressionnant. Valorant, Apex Legends, Call of Duty : Warzone et Fortnite  ont été annoncés comme jeux compatibles, mais on imagine que d’autres titres bénéficieront, dans un avenir plus ou moins proches, de cette nouvelle technologie. Pour le moment, on ignore si cette fonctionnalité sera exclusive aux cartes Ampere ou s’étendra à des modèles moins récents, il faudra donc attendre une communication officielle de Nvidia sur le sujet.

 

  • L’IA au service de la parlotte et du paysage

 

Après la latence, Nvidia s’attaque à un autre secteur, et qui concerne cette fois-ci les sterameurs et joueurs adeptes du chat vocal. La fonctionnalité RTX Voice permettra en effet de “zapper” les bruits extérieurs à la voix, qu’il s’agisse du bruit du clavier (qui peuvent être forts sur un périphérique mécanique), votre voisin amateur de scie-sauteuse ou un chat qui miaule un peu très fort. Depuis Teamspeak et la démocratisation du chat vocal, les désagréables bruits d’arrière-plan ont toujours été une nuisance agaçante, mais l’intelligence artificielle conçue par Nvidia devrait résoudre ce problème.

Et ça n’est pas tout ! Les sterameurs vont pouvoir passer à la vitesse supérieure avec une nouvelle fonctionnalité incluse dans RTX Voice : concrètement, l’IA pourra déterminer votre visage, et flouter le fond ou le remplacer par quelque chose de votre choix. En d’autres termes, il s’agit d’un fond vert virtuel et adaptable. Plutôt pas mal !

Dernière prouesse amusante mais pas inutile, votre tête pourra être utilisée comme point focal ; à l’instar de certaines caméras professionnelles attachées à un harnais, la webcam suivra le mouvement de votre tête en la définissant comme centre de la caméra, ce qui fait qu’elle ne bougera pas, même si vous bougez. OBS propose certes une fonctionnalité similaire, mais à base de plusieurs caméras et de réglages pas forcément faciles à paramétrer. Avec RTX Voice, il semble bien que Nvidia veuille faciliter la vie au plus grand nombre !

 

 

A noter que toutes ces fonctionnalités ne sont pas exclusives à l’architecture Ampere, et fonctionneront sur toute la gamme RTX. Il faudra attendre courant septembre pour une bêta de RTX Voice.

 

 

Et maintenant, des démonstrations visuelles !

 

Rien en parle mieux qu’un magnifique jeu, et Nvidia nous le prouve avec deux best-sellers. D’abord Fortnite, qui va prochainement bénéficier du ray tracing intégral. Occlusion ambiante, DLSS, ombres calculées en temps réel… toute la panoplie débarquera prochainement dans le célèbre battle royale, et c’est vrai que ça rend bien :

 

 

 

Forcément, il était impossible de parler d’effets graphiques de pointe sans passer Cyberpunk 2077 ! Le RPG le plus attendu de l’année bénéficie d’une nouvelle vidéo en 4K qui, forcément, met en avant la puissance de la génération Ampere. Chaque frame est magnifiée par les nouveaux effets lumineux, qui rendent la brillance de Night City plus menaçante et envoûtante que jamais.

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire