Que nous réserve No Man’s Sky, la grosse production de l’été ?

Beaucoup l’attendent avec impatience, No Man’s Sky, jeu de survie développé par Hello Games, sortira le 12 août – c’est ce que dit le studio, car beaucoup de rumeurs (et de pages Steam) parlent plutôt du 9. Quelle que soit la date, nous vous avons préparé un gros récapitulatif condensé comme on aime de ce qui nous attend. Attention, grosse aventure spatiale en approche !

L’espace :

No man's sky_01

Tout d’abord, il faut savoir que l’univers n’est pas réellement infini dans le jeu. Pourquoi ? Tout simplement qu’un ordinateur ne gère pas très bien l’infini, seulement nous comptons 18 446 744 073 709 551 616 planète dans l’univers ! A raison d’une seconde passée sur chaque planète, il faudrait un cumul de temps de 580 milliards d’années pour poser le pied sur toutes… clairement, on ne risque pas de finir le contenu de sitôt.

Comme je vous le disais, ce jeu est rempli de mathématiques, ce qui fais que son univers est aléatoire… ou presque. Les maths assurent en permanence une homogénéité “galactique” et la signification de chaque détail, en utilisant des centaines de règles qui ont été rédigées pour créer cet univers science-fiction. Un logiciel entier a même été développé pour générer les bruitages de chaque créature, en les associant à leur type et à l’anatomie de leur gorge et de leur diaphragme !

Mais où toutes ces données sont stockées ? L’environnement est généré par votre machine au fil de votre aventure, ce qui veut dire que si vous quittez le jeu, tout disparaît, mais quand soudain vous décidez de revenir, l’univers est à nouveau généré à l’identique de la partie précédente. Pratique pour ceux qui souhaitent également jouer hors-ligne.

Nous vous le disions, l’univers est donc infini, ce qui fait que les chances de rencontrer un autre explorateur sur une planète sont très pauvres. Jeu d’exploration, certes, open-world, certes, mais pas MMO pour autant

No man's sky_02

En ce moment même, à l’heure où vous lisez lignes, des robots sont en train d’explorer le vaste univers de No Man’s Sky, afin de permettre au développeur un travail plus précis, et de pouvoir garantir aussi diversifié que possible. Voici un court aperçu de ce qu’on peut y trouver.

L’exploration :

Aucun scénario, aucune cinématiqus, pas de personnages, un seul objectif sera le vôtre : arriver au centre de l’univers. En effet, ce jeu ne veut pas nous raconter d’histoire, mais plutôt nous permettre d’écrire la notre via l’exploration, l’aventure et les panoramas stylés.

Soyez le premier à visiter une planète, à en répertorier la faune et la flore, et soyez-en crédités. Hello Game a même annoncé que si vous êtes le premier à découvrir une planète, vous pourrez la nommer comme bon vous semble – bien entendu, des filtres seront mis en place !

no_mans_sky_3

L’atlas sera le musée de toutes les découvertes, le symbole de No Man’s Sky, représentant toutes les découvertes faites par les joueurs et partagées avec le monde entier. Il s’agira probablement de l’élément le plus important de l’univers, dont le contenu échappera même aux prévisions.

no_mans_sky_4

Vous trouverez un tas d’objets anciens et des vaisseaux abandonnés, ce qui vous permettra de découvrir de nouvelles technologies, qui vous permettrons de conférer de nouvelles capacités à votre vaisseau, votre jolie combinaison ou votre outil polyvalent. Le jet-pack sera également un atout indispensable pour vous explorateur, car il vous permettra de vous sortir d’impasses ou d’atteindre des endroits inaccessibles.

Les planètes : 

Les planètes sont définies par leur emplacement dans l’espace, lorsqu’elles sont proches de leur soleil, elles sont désertiques, quand elles en sont éloignées, elles sont froides ;  quant à celles situées à mi-distance, elles disposent d’une vie plus riche, et de forêts sympas pour les pique-niques en famille.

no_mans_sky_5

Peu de planètes disposeront de verdure, arbre, fleur ou encore d’animaux. La plupart seront comme le Sahara, un désert, mais ne vous fiez pas aux apparences : elles peuvent être une excellente source de richesse. Certaines planètes seront pire que la peste, votre seul moyen d’y survivre sera d’améliorer la tenue ô combien primordiale qu’est votre combinaison. Le jeu ne se contentera pas que de générer les environnement qui vous entourent : il modélisera également au moindre détail la planète que vous visiterez. Dites vous que chaque objet, endroit que vous apercevrez dans le lointain sera un endroit réel que vous pourrez visiter. Concrètement, c’est une quasi-infinité de mètres carrés sur lesquels vous pourrez gambader joyeusement.

no_mans_sky_6

Un cycle nuit/jour est en place sur les planètes, ce qui veut dire que lorsque vous serez sur un versant d’une planète qui est en pleine nuit, l’environnement sera plongé dans l’obscurité. Ainsi des créatures bien spécifiques seront éveillées, tandis que celles de jour dormiront paisiblement. La diversité de la faune dépendra donc beaucoup des heures de pointe, bien que leur régime alimentaire puisse être diurne… ou nocturne.

Les vaisseaux :

Votre vaisseau, votre principal allié, pourra faire l’objet de toutes sortes d’améliorations, que ce soit sur la vitesse, la maniabilité, la portée des sauts spatio-temporels ou la puissance des armes.

no_mans_sky_7

Un seul vaisseau à la fois ! Choisissez bien votre vaisseau, en fonction de si vous voulez vous orienter vers la guerre, le commerce ou l’exploration. Cependant, si vous changez d’avis en cours d’aventure, vous pourrez en acheter un autre qui correspondra mieux à votre humeur.

no_mans_sky_8

Les stations spatiales renouvellent régulièrement leurs stocks de vaisseaux à vendre. Un modèle vous intéresse ? Alors achetez-le avant que le nouvel arrivage soit là. Mais que se passe t-il si vous mourrez et que vous êtes fauché ? Ne vous en faites pas, un vaisseau de base vous sera toujours mis à disposition, et tout cela gratuitement. Bien sûr, ne vous attendez pas à le trouver en full option comme avoir des hyper-propulseur ou des sièges en cuir de crocilisque (big up à World of Warcraft !), mais vous pourrez aller à nouveau sur d’autres planètes pour effectuer des travaux de construction.

Le carburant sera également une denrée très importante, puisqu’il vous permettra de voyager d’un système à l’autre ; les prix fluctueront en fonction de l’offre et la demande, mais aussi de la situation socio-économique de l’endroit où vous vous trouvez.

Les combats :

no_mans_sky_9

Vous avez toujours eu envie d’avoir un avis de recherche à votre nom ? C’est possible, pour cela il vous suffira d’exploiter les ressources des planètes jusqu’à l’épuisement ou en tuant des créatures, des Sentinelles se lanceront alors à votre poursuite. En outre, si vous attaquez d’autres vaisseaux dans l’espace, ce sera la police qui vous chassera. Les représailles seront proportionnelles à la gravité de vos actions. Mais rassurez-vous, toutes les planètes ne disposent pas de Sentinelles, là où la loi n’a plus aucune emprise, vous pourrez joyeusement tout piller/détruire/annihiler sans risque de problèmes.

Diverses factions se livrent également une guerre sans merci dans l’espace, à vous de choisir qui vous vous aliénez, et à qui vous donnerez vos faveurs. Cela pourra être utile dans certaines situations, ou au contraire vous desservir. Et pour nos amis Suisses aucun soucis, vous pouvez également rester neutres.

no_mans_sky_10

 

Les créatures :

no_mans_sky_11

Chaque planètes est peuplée de créatures uniques, elles sont créées par génération procédurale et présentent des formes, tailles, couleurs et comportements très hétérogènes. Vous découvrirez de nouvelles espèces au cour de votre aventure. N’oubliez pas que si les Sentinelles vous voient tuer une créature, elles vous attaqueront, il sera donc préférable de chasser la créature ou de vous enfuir pour préserver un équilibre.Personne par la guerre ne devient grand, comme disait maître Yoda. Manifestement, ça s’étend aussi à la violence.

no_mans_sky_12

Les animaux ont également leurs habitudes, certains se dirigeront vers les points d’eaux pour se déshydrater et dorment le soir, et d’autres ne sortiront que la nuit tombée. Vous verrez également la chaîne alimentaires au premier plan, car certaines espèces sont les proies des autres.

L’économie :

Les Unités seront la monnaie de l’univers. Il existe d’ailleurs plusieurs moyen d’en gagner, il vous suffit de vendre des ressources dans les comptoirs commerciaux, neutraliser des pirates et envoyer des découvertes vers l’Atlas. Certaines routes commerciales seront lucratives, comme lorsque vous recueillerez des ressources dans un systèmes avant de les vendre  dans un autre. Il peut être utile de se procurer un vaisseau permettant de transporter de grandes quantités de cargaison afin d’exploiter les lois du marché. Voici une vidéo explicative du commerce.

no_mans_sky_13

 

 

No Man’s Sky s’annonce donc comme un jeu tout aussi ambitieux (voir plus ?) que Star Citizen, tant son univers s’annonce riche, complet et complexe. Au final, Hello Games n’a dévoilé que très peu d’informations sur le jeu (factions, ressources, monstres…) mais les généralités présentées donnent sacrément envie de se perdre dans l’espace ! Reste à savoir si l’ambition sera à la hauteur de la réalisation…

 

 

 

 

 

   

Nymphadora

Mignonne. Vite fait

Laisser un commentaire