No Man’s Sky : des nouvelles de Hello Games et Sean Murray

Le scandale No Man’s Sky, qui continue de faire couler de l’encre et des touches de clavier, aura eu trois conséquences majeures : des dépenses regrettables pour les joueurs, une prise de conscience du marketing douteux des studios et, surtout, l’arrêt de mort de Hello Games. Le nom du studio résonne désormais avec de sombres connotations autour de lui, et il en va de même pour son fondateur : Sean Murray.

Qualifié de “prestidigitateur de pacotille” par beaucoup (et c’est encore le plus sympa qu’on ai indiqué ici…), Murray ne s’est pas publiquement exprimé depuis la sortie catastrophique du jeu, et du scandale qui a suivi. Il faut dire que les problèmes se sont accumulés : mauvaises reviews, fermeture du topic Reddit pour “atmosphère toxique”, enquête de l’ASA

Un groupe de joueurs a indiqué avoir contacté Hello Games, et c’est Paul Weir, un des responsables du studio, qui leur a répondu ; le message original n’a pas été publié, mais il semblerait que Sean Murray aille “bien” et que l’équipe travaille activement à la sortie d’un nouveau patch. Pas grand-chose de folichon, donc.

Cependant, avec du recul, on peut espérer que les choses aillent mieux : No Man’s Sky est le plus gros échec vidéo-ludique de la décennie, et ses créateurs en sont marqués. Cependant, une certaine forme de rédemption pourrait être atteinte car, sur le fond, le jeu dispose d’un potentiel intéressant ; avec suffisamment de travail, peut-être No Man’s Sky pourra devenir non pas le jeu qu’on nous avait promis, mais quelque chose s’en approchant…

 

sean_murray_1
Sean Murray himself

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

One thought to “No Man’s Sky : des nouvelles de Hello Games et Sean Murray”

Laisser un commentaire