N’envoyez pas de menaces de mort aux développeurs de Cyberpunk 2077 comme le font certains idiots

Hier, CD Projekt Red a annoncé que Cyberpunk 2077 était décalé au 10 décembre 2020, ce qui n’a pas plu à tout le monde. En effet, il s’agit du troisième décalage d’un jeu qui aurait dû sortir en avril dernier, et nous sommes donc un peu tristes.

Mais certaines personnes, ayant manifestement poussé le côté cyberpunk de leur personne jusqu’à l’ablation du cerveau, ont envoyé des menaces de mort aux développeurs. Aux développeurs, mais aussi, dans certains cas, à leurs familles et proches. Il y est demandé une sortie du jeu à la date prévue (le 16 novembre) sous peine de représailles.

 

 

Plusieurs développeurs se sont exprimés sur Twitter, expliquant que ces menaces étaient bien évidemment inutiles. S’il faut le rappeler, ça n’est pas dans l’intérêt du studio d’annoncer trois décalages d’affilé de son plus gros projet à ce jour, les menaces de mort sont donc aussi stupides qu’illégales.

Quant à ceux qui se demandent à quoi ce délai supplémentaire est lié, la question est légitime. Cyberpunk 2077 est passé gold ce mois-ci, ce qui indique que le jeu était prêt à être vendu et expédié aux quatre coins du monde. Le fait est que CD Projekt a d’ores et déjà commencé à travailler sur les patch day 0, ces mises à jour qui s’installent au lancement du jeu pour installer des correctifs de dernière minute, indispensables à une qualité de jeu parfaite.

Les consoles de la génération actuelle ont cependant demandé plus de travail que prévu, du fait de leurs matériels moins performants que ce qui serait optimal. Il est donc logique que l’équipe de développement prenne un peu plus de temps, pour s’assurer que tous les joueurs aient une expérience de jeu irréprochable le 10 décembre prochain.

Rendez-vous donc dans un mois et demi pour découvrir Cyberpunk 2077 et son aventure qui promet d’être épique.

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire