Les Overwatch Champions Series annoncés, avec un format esportif plus classique

overwath champions series 1

Comme promis en fin d’année dernière, Blizzard a dévoilé « le prochain chapitre » de l’eSport professionnel Overwatch : un circuit compétitif sur plusieurs régions appelé Overwatch Champions Series, et qui se conclura lors de deux tournois majeurs à la DreamHack.

Ce nouveau format se déroulera en Amérique du Nord, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Ce choix géographique est surprenant mais permet d’inclure plus de monde, ce qui est toujours une bonne chose. Les compétitions en Asie seront gérées par l’entreprise sud-coréenne WDG, tandis que les autres régions seront sous la tutelle de Savvy Games Group ; cette entreprise saoudienne s’est faite remarquée ces dernières années par une forte volonté de s’insérer dans le paysage esportif, ce qui semble ici être un succès.

Les qualifications et tournois seront laissés à la discrétion de ces deux organismes, pour finir en beauté lors d’événements qui sont déjà bien connus des fans :

  • La DreamHack Dallas (31 mai au 2 juin)
  • La DreamHack Stockholm (22 novembre au 24 novembre)

 

C’est là une excellente idée, qui montre que Blizzard a largement appris d’erreurs faites… il y a dix ans. Pour leur première édition, les World Championship Series de StarCraft II avaient bénéficié d’une organisation certes impressionnante, mais dont le planning – qui piétinait d’autres compétitons indépendantes majeures – avait obligé les joueurs professionnels à faire des choix cornéliens. Des rectifications ont depuis été menées, et cette première édition des OCS est une excellente manière de mettre en avant la DreamHack, organisation esportive prestigieuse s’il en est.

 

overwath champions series 2

 

Jared Neuss, producteur exécutif d’Overwatch 2, détaille : « Une scène esportive prospère est importante pour un jeu aussi compétitif qu’Overwatch 2, et nous sommes très excités d’entrer dans cette nouvelle ère pour la franchise avec EFG [ESL FACEIT Group, ndlr]. » Il faut dire que la fin de l’Overwatch League a laissé beaucoup de joueurs mais également d’autres acteurs les bras ballants, avec une expertise aussi rare que précieuse. Il y a un peu plus de cinq, la victoire des London Spitfires semblait signer une nouvelle ère pour l’eSport en général, avec un système fonctionnel et des équipes franchisées qui savaient mobiliser des centaines de milliers de fans à travers le monde.

Malheureusement, les problèmes se sont accumulés durant les dernières années : problèmes de salaires aux yeux de la justice américaine, ou polémiques entraînant le retrait de sponsors majeurs, allant jusqu’à un Covid-19 dont la compétition ne s’est pas relevée. Aujourd’hui encore, Overwatch 2 est loin d’avoir la popularité de son prédécesseur, peinant ainsi à rassembler les foules. Mais avec ce nouveau départ, les Overwatch Champions Series pourront faire naître une nouvelle aube sur le jeu, et son écosystème esportif.

On espère donc que Blizzard, SGG et WDG sauront apporter leur expertise pour faire de cette compétition un succès comme ceux que nous avons connu auparavant !

 

 

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

1 Response

  1. Xeladorine dit :

    Bon en verra bien ce que ça donnera, c’est vrai que ça donne assez confiance que Blizzard ne gère plus ça, et donc ne risque pas de faire n’importe quoi. N’empêche que la fin de l’Overwatch Leagu quoi…

Laisser un commentaire