[League of legends] MSI 2017 : retour sur un tournoi magistral

Cela faisait près d’un mois que le tournoi avait commencé, débutant tout d’abord par les qualifications pour les plus petites équipes du tournoi. L’équipe GIGABYTES Marines avait réussi a se frayer un chemin parmi les 6 meilleures équipes jouant le tournoi officiel.

Après 4 jours de compétitions intensifs, les équipes SKT T1 (Corée), FlashWolves (Taiwan), WE (Chine) et G2 (Europe) avaient réussi à quitter les phases de groupe, pour s’attaquer aux demi-finales.

Les matchs étaient donc: SKT T1 VS FlashWolves et G2 VS WE. Les résultats furent sans appel, SKT remporta le BO5 3 à 0 et G2 3 à 1.

La grande finale opposait donc les leaders Coréen et triple champion du monde SKT T1 contre les leaders Européen G2.

Pour les Européens, voir G2 en finale du MSI était une renaissance suite à leur très mauvaise performance l’an passé qui leur avait valu le surnom de “G2-8” dû a leur ratio de victoires/défaites en phase de poule de 2 victoires pour 8 défaites. On sentait les G2 fin prêt à en découdre avec les hommes de Kkoma, coach de SKT.

Perkz, le phœnix renait de ses cendres 

Après avoir impressionné toute la scène mondiale de League of legends durant le premier split LCS 2015, Perkz avait régressé mécaniquement et n’était plus du tout le joueur que l’on avait connu durant ses débuts dans le milieu professionnel.

Mais durant cette finale, il a prouvé à tout le monde qu’il était de retour. En effet, le joueur à très souvent agacé le très célèbre Faker en phase de lane, en lui infligeant sur la plupart des games pas mal de cs d’avance, voire même des kills en 1v1 pure, ce qui reste assez inhabituel contre Faker.

 

Malgré la très bonne performance de l’équipe espagnole, ils finissent par s’incliner 3 à 1 contre les champions du monde en titre. Mention spéciale à la partie remportée par G2 qui est une réelle démonstration, à regarder !

 

Ce  MSI restera donc un tournoi avec du très beau spectacle notamment grâce à des équipes que l’on attendaient pas et qui ont su se démarquer face à des monstres de compétition internationales.

   

Nymphadora

Mignonne. Vite fait

Laisser un commentaire