[Interview] Le OneShot, futur bar gaming à Amiens !

On vous parlait il y a quelques jours de l’eSport Summer School, on se tourne désormais vers un autre projet : le OneShot. Il pourrait s’agir d’une réplique de Caitlyn, ou d’un titre alternatif à Lose Yourself – mais c’est beaucoup plus stylé ! Il s’agit d’un bar gaming qui va prochainement ouvrir ses portes à Amiens, afin que les geeks en tous genres puissent discuter de pleins de trucs autour d’une bonne bière ! Et pour vous donner un maximum d’infos, nous sommes allé à la rencontre de Dizyboy, le fondateur :

 

  • Salut ! Peux-tu nous dire qui est l’homme derrière le masque ?

Eh bien bonjour ! Je m’appelle Adrien, j’ai 24, et d’une manière générale, j’adore tous les jeux Blizzard ! Mais je joue aussi bien sur PC que sur console avec, je l’avoue, un petit faible pour les jeux rétros. A côté de ça j’apprécie énormément les compétitions – d’où les tournois que j’organise sur la page Facebook du bar.

 

  • Ah, le bar ! Qu’est-ce qui t’a poussé à vouloir en monter un, et pas plutôt une équipe, ou bien encore un stand roulant de hot-dogs ?

A la base, je voulais monter un complexe où les geeks en tous genres pourraient se retrouver afin de parler d’eSport, de mangas, de films, de jeux vidéo rétros… un vrai paradis ! Un peu à l’image du BMB d’Amiens, mais en version geek; après il faut bien se rendre compte que c’est le genre de projet qui coûte extrêmement cher, j’ai préféré d’abord monter un bar gaming – mais l’idée du complexe n’est pas abandonnée ! Ah, et concernant le fait de monter une équipe, tout n’est pas perdu, bien au contraire…

 

  • Un bar gaming ? Barcraft, non ?

Pas vraiement, la nuance est subtile, mais elle est là : par définition, un barcraft est surtout dédié à StarCraft II et à l’eSport en général. Mais, à l’image du Dernier bar avant la fin du monde, je voulais quelque chose de plus généraliste, où les gamers pourraient échanger sur des sujets variés, où des concours de fan-arts pourraient être organisés… J’imagine que ça serait plus facile de faire un barcraft classique, mais même si j’ai beaucoup de respect pour des établissements comme le Meltdown, ça n’est pas ma façon de voir les choses.

 

  • Pour toi, quelles sont les plus grosses complications liées à l’ouverture du OneShot ?

Les lois ! Il y a un nombre incroooooooooooyable de réglementations à respecter, que ce soit au niveau du local en lui-même, ou des éléments environnementaux – par exemple, il faut être à une certaine distance des écoles, églises ou maisons de retraite (ndlr : dommage, on aurait pu avoir des cosplays sympas d’Amumu). Mais bon, si c’était trop facile, ça enlèverait toute saveur !

 

  • Complètement ! Et comme tu as pu le dévoiler sur la page Facebook du bar, plusieurs sponsors sont venus t’apporter leur soutien. Mais qui sont-ils vraiment !?

Le plus connu est bien sûr Razer. Concrètement, je ne peux pas vous dévoiler des milliards d’informations, mais il pourrait y avoir des trucs plutôt sympas qui vont se mettre en place…

Après il y a Corliquid, qui élabore des boissons énergétiques vraiment cooles – et c’est une société amienoise ! D’ailleurs, pour les plus courageux d’entre vous, ils ont bossé sur un shooter qui risque de vous faire kiffer ! En autre sponsor il y a aussi le bien connu Cheapkey, qui vend des clés de jeu à des prix vraiment intéressants.

 

Dizyboy, ou l'homme qui vous fera boire jusqu'à ce que vous trouviez les Protoss sympas à jouer...
Dizyboy, ou l’homme qui vous fera boire jusqu’à ce que vous trouviez les Protoss sympas à jouer…

 

  • Voilà qui promet ! J’avoue que je me laisserai bien tenter par ces fameux shooters, mais… quand est-ce qu’on pourra se rendre au OneShot !?

 

L’ouverture du bar est prévue pour septembre prochain, pour peu que les financements et les travaux soient au rendez-vous ! Plein de choses doivent se mettre en place, mais le local est les bières sont déjà parés !

 

  • Nice ! Et, dis-moi, qu’est-ce que tattends des gens ? Pour toi, quel doit être leur feeling lorsqu’ils sont au bar ?

L’objectif c’est vraiment de créer une communauté, que entre le début et la fin d’une soirée tout le monde se sente bien et échange sur ses passions. C’est d’ailleurs pour ça qu’on s’est associé à des organismes comme Play 4 Fun ou Ring of Defeat, pour partager entre geeks… et avec ceux qui ne connaissent pas nos univers !

 

  • Espérons que ça marche ! Et à toi le mot de la fin :

Je suis super déterminé, j’ai vraiment, vraiment hâte que ça aboutisse ! J’espère que vous avez bloqué le mois de septembre, on aura des fûts à vider !

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire