[GUIDE] Qu’est-ce que l’artisanat de Lost Ark, et comment l’utiliser correctement ?

   

Lost Ark propose aux joueurs de s’essayer à quelques professions, certes classiques, mais avec une utilisation différente de ce qu’on connaît dans d’autres MMORPG. Alors, prêt à couper du bois et cueillir des plantes ? Ce guide va vous y aider !

 

 

  • Quand apprendre les métiers ?

 

La réponse est simple : Lacus ! En fonction de votre manière de jouer, vous rencontrerez cette zone aux alentours du niveau 25, dans la zone du Lutéran occidental. En faisant petit à petit les quêtes de cette zone, vous débloquerez les différents métiers.

Ne vous embêtez pas à rusher les quêtes associées car elles viendront naturellement, et vous demanderont de réaliser des tâches variées.

 

 

 

 

  • Quels sont les métiers ?

 

Lost Ark nous propose six métiers différents, que l’on peut faire progresser petit à petit. Ils ont tous leur utilité, et ont généralement d’intéressantes synergies.

 

  • Cueillette

 

Vous l’aurez deviner, il s’agit ici de cueillir des plantes spécifiques. Elles sont légèrement en surbrillances, et un simple clic ou appuyer sur la touche G permettra de les récoler. Il vous faudra un outil de cueillette et, une fois dans les zones propices, vous pourrez commencer à avoir la main verte.

La cueillette permet de récolter des fleurs, des herbes et des champignons.

 

 

  • Extraction

 

Une fois équipe de votre pioche de mineur, approchez vous des gisements en surbrillance pour en extraire le précieux minerai. Si vous êtes un gros farmeur, il est bon de noter qu’au lieu d’utiliser votre énergie d’artisanat pour miner. Notez qu’à un niveau avancé vous pourrez avoir recours à des Photons d’extraction ou des Bombes d’extraction pour récolter le minerai.

Après tout, la délicatesse n’est pas toujours de mise.

 

 

  • Abattage

 

Trancher des démons est amusants, mais couper des arbres aussi ! Une fois votre outil d’abattage équipé, vous pourrez vous rendre vers l’arbre le plus proche et commencer à le couper pour en récolter son essence.

Notons que deux joueurs peuvent s’attaquer au même arbre ; la récolte n’en est que plus rapide, il est donc mieux de travailler ensemble que séparément ! Votre hache sera remplacée par une immense scie maniée par les deux joueurs, ce qui est une petite touche graphique appréciable.

 

 

  • La chasse

 

Métier plus complexe s’il en est, la chasse se pratique en plusieurs phases. Il vous faudra d’abord pister les animaux, afin de voir lesquels sont des cibles potentiels ; une fois ceci fait, utiliser une arme de jet permettre de les éliminer de manière relativement propre – on ne veut pas gâcher de la bonne viande !

Rapprochez-vous ensuite de votre victime que le jeu vous proposera de « sculpter » – on imagine que c’est une traduction approximative de ce qui devrait être « dépecer ». Vous pourrez ensuite récolter de la viande et des peaux.

 

 

  • La pêche

 

Ce métier est assez direct, et vous pourrez l’exercer à quelques mètres du lieu d’apprentissage ! Rendez vous près des points d’eau marqués d’un hameçon, et passez en mode artisanat en appuyant sur la touche « B » par défaut. Vous pourrez ensuite lancer votre ligne, et la remonter une fois que votre proie aura mordu ; cela se voit grâce à un point d’exclamation.

La pêche permet, sans grande surprise, de récolter des poissons.

 

 

  • Fouilles

 

Ce métier comparable à l’archéologie se déroule lui aussi en plusieurs phases.

Une fois votre outil de fouille équipé, il vous faudra utiliser la compétence Détection par sonar. Un effet sonore continu et une icône au-dessus de votre personnage vous orienteront sur l’artefact le plus proche.

Une fois la zone la plus propice atteinte, utiliser la compétence Recherche d’artefact vous permettra de faire apparaître une relique à proximité. Récoltez l’objet avec un simple clic droit, ce qui vous permettre d’obtenir des gemme de capacités et des matériaux de tripod.

Les techniques de fouille sont un peu redondantes et les récompenses ne servant qu’à optimiser le stuff, vous ne voudrez peut-être pas vous focus dessus au début. Les autres métiers permettent une meilleure progression durant la phase de leveling, là où les fouilles prennent de l’importance en end game.

 

 

 

 

  • Augmenter ses métiers

 

Rien de bien sorcier si vous voulez faire progresser vos métiers, il faudra farmer ! Chaque récolte vous fera petit à petit monter vos niveaux d’artisanat. Il existe au total 60 niveaux, qui vous donneront des bonus sous forme de compétences d’artisanat.

Ce n’est pas une chose que vous devriez prioriser durant votre leveling, étant donné que l’ensemble peut être un peu longuet. Cependant, ici et là, il pourra être intéressant de s’adonner à un peu d’artisanat ; les matériaux ont de l’utilité dès l’acquisition de votre forteresse, et gagner quelques points sur les niveaux n’est jamais une mauvaise chose !

 

 

 

 

  • L’outillage est important

 

Qui dit métiers, dit outils ! Les quêtes dédiées qui vous permettront d’accéder à l’artisanat vous proposeront directement d’acheter des outils au marchand le plus proche ; gardez en tête que cette tâche est nécessaire pour accomplir lesdites quêtes, et en cas d’achat d’un pack Fondateur, même équiper les outils offerts ne sera pas suffisant. Il faut payer pour valider !

En toute logique, plus le niveau des outils est élevé, plus intéressants ils sont. De nombreux effets existent, permettant notamment d’avoir un meilleur rendement lors de leur utilisation en qualité ou en quantité.

Un point extrêmement important à garder en tête est la durabilité des outils. Si celle-ci atteint zéro, votre item deviendra tout simplement… irrécupérable ! Pensez donc, de temps en temps, à faire un petit saut chez un réparateur (toutes les colonies de chaque map en ont un) pour échanger quelques pièces contre un rafraîchissement de votre outillage. Après tout, c’est en artisanant qu’on devient artisan – ou quelque chose comme ça. A noter tout de même que la durabilité de vos outils diminuera de manière permanente. Il vous faudra en recréer à partir de votre forteresse.

 

 

 

 

  • L’énergie d’artisanat

 

A l’instar de Terra ou d’autres MMORPG coréens, Lost Ark reprend la formule du « farm beaucoup, mais pas trop beaucoup quand même ». Une barre verte correspondant à votre énergie d’artisanat se désemplira au fur et à mesure que vous pratiquerez vos métiers.

Pas d’inquiétude cela dit, puisque l’énergie remontera petit à petit avec le temps ; si vous êtes un gros farmeur, faites une pause en allant écouter chanter les oiseaux IRL histoire de laisser à la barre le temps de se recharger, et vous pourrez retourner à vos zones de récolte préférées ! Si vous êtes vraiment axé sur le farming intensif, sachez que des potions peuvent aussi vous permettre de régénérer votre énergie.

 

 

 

 

  • Compétences d’artisanat

 

Augmenter vos métiers pour mettra, tous les dix niveaux, d’accéder à une nouvelle compétence d’artisanat.

Trois compétences passives, dites « de maîtrise », vous permettront d’améliorer vos compétences générales. Elles offrent les bonus suivants :

 

  • Production augmentée
  • Augmentation de la durabilité des outils d’artisanat
  • Augmentation de la vitesse de collecte

 

 

Quant aux compétences actives, elles peuvent être glissées/déposées dans la barre d’utilisation, et sont propres à chacun des métiers.

 

 

 

 

  • Et le crafting ?

 

Dans Lost Ark, le crafting n’est pas un métier à proprement parler. C’est à la forteresse (obtenue à la fin de l’histoire du premier continent) que vous pourrez utiliser vos matériaux. En effet, les différents composants rassemblés au cours de vos aventures auront tous une utilité lorsque vous améliorerez les différents lieux de gestion de la forteresse ; une fois ceci fait, vous aurez accès à l’atelier de fabrication, qui vous permettra de crafter de nombreux objets dont des consommables ou les outils de récolte. Ajoutons aussi que faire progresser les éléments de la forteresse et construire des bateaux auront un coût, il est donc pratique de toujours avoir quelques ressources de côté !

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire