[GUIDE] Comment cultiver des plantes sur ARK : Survival Evovled ?

Post thumbnail

L’un des aspects pacifiques de ARK : Survival Evolved est la culture des plantes, qui permet d’avoir des composants (dont certains rares !) pour différentes recettes ; bien entendu, vous pourrez également manger vos récoltes, ne serait-ce que pour vous auto-récompenser !

Pour cultiver des plantes, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Une parcelle de terrain
  • De l’eau
  • De l’engrais
  • Des graines (obtenues via la cueillette)

 

 

 

Avant toute chose, essayez d’avoir une parcelle aussi proche que possible d’une rivière ; non-seulement ça sera plus simple pour aller chercher de l’eau, mais vous pourrez également établir un système d’irrigation ! Il existe trois types de parcelles :

  • Small Crop Plot (niveau 15, 9 points d’engram) : plus petite parcelle disponible, elle vous permettra de faire pousser tous les types de baies.
  • Medium Crop Plot (niveau 25, 12 points d’engram) : vous pourrez ici faire pousser des graines de Savoroot, Citronal, Rockarrot et Longrass.
  • Large Crop Plot (niveau 35, 15 points d’engram) : vous pourrez ici faire pousser les graines de type Plant Species X, les moins communes.

 

Une fois vos graines plantées et votre parcelle considérée comme “seeded“, il faudra penser au principal conducteur de la vie : l’eau ! Bien entendu, le moyen le plus simple et le plus classique est d’utiliser une gourde, familière depuis le début du jeu ; mais pour les plus aguerris d’entre-vous, l’irrigation est une solution tout aussi viable, voire plus. Il vous faudra crafter et connecter un robinet à un réseau de tuyau – lequel, bien évidemment, devra être relié à une source d’eau, dont la nécessité d’établir son jardin près d’une rivière ! Le tuyau deviendra ensuite de couleur bleue et la parcelle de terrain sera indiquée comme “irrigated” ; bien entendu, la pluie aussi est un moyen d’arroser vos cultures, mais beaucoup plus aléatoire.

 

 

La fertilisation est également une étape important. Les déjections d’animal et d’humain, à égale mesure, permettent de créer des engrais nécessaires à la bonne croissance d’une plante, et en accélèrent également la vitesse. Pour vous donner une idée chiffrée, une plante en croissance requiert environ 1,679 unités d’engrais par seconde, il vous faut donc compter une petite quarantaine d’unités d’engrais par minute pour tranquille.

 

 

 

Vous voilà désormais prêts à faire pousser votre nourriture et vos composants, dans le plus grand des calmes ! Et comme disait Virgile :”Heureux soient les hommes des champs s’ils connaissaient leur bonheur“. Voilà, c’était pour la petite citation.

Laisser un commentaire