[Gamescom 2022] Vivez l’âge d’or de la piraterie avec Tortuga : A Pirate’s Tale

Gaming Minds Studios, à qui on doit Port Royal 3, nous embarquent sur leur prochain jeu intitulé Tortuga : A Pirate’s Tale. Le studio nous propose ici un jeu de stratégie et d’aventures de pirates, avec pas mal de gestion intéressante au rendez-vous.

On nous invite à vivre l’âge d’or de la piraterie, dans les Caraïbes, à la recherche d’or et de gloire ! Et c’est en tant que capitaine que nous agissons, nous sommes à la tête d’une flotte de bâtiments, à écumer les mers et prendre part à des batailles navales impressionnantes.

 

 

 

  • Par ma barbe, qui est le Capitaine !?

 

C’est nous ! Et en tant que tel, notre rôle est d’entretenir et d’améliorer nos vaisseaux afin de pouvoir mettre à sac les convois et les colonies que nous convoitons. Faites une pause à l’auberge et profitons-en pour renforcer la coque de notre navire, les mâts et les canons, on bien miser sur l’esthétique avec de superbes figures de proue. Au total, ce n’est pas moins de 360 modifications disponibles et uniques qui nous sont proposé. Nous aurons l’occasion de tester différentes combinaisons afin de venir à bout des plus gros navires de guerre !

A ce propos, votre personnage (le Capitaine, vous suivez ?) gagne en notoriété, mais également en expérience au fil de nos aventures. Cette dernière ouvre la porte à des compétences améliorables en fonction de notre niveau, et c’est un total de 35 aptitudes qui sont disponibles afin de pouvoir prétendre au trône pirate !

Un Capitaine sans équipage, c’est comme un galion sans voiles, ça n’avance pas bien loin. Prenez garde à bien traiter vos équipiers, sinon gare à la mutinerie ! En effet, notre responsabilité de capitaine est tant de partager les richesses que de veiller au moral de nos matelots. Gardez en tête que vous êtes un Capitaine élu, donc il peut vite arriver qu’un équipage malheureux vous destitue. Pour éviter cette désagréable expérience, faites des promesses de raids, mais attention, si vous ne les tenez pas, qui sait ce qu’il pourrait vous arriver ?

 

 

 

 

  • En parlant de raids

 

Nous ne sommes pas les seuls en mer, ni les plus gros (pour l’instant) les quatre puissances coloniales de l’Ancien Monde sont également présentes (espagnole, française, anglaise et néerlandaise). Nous avons la possibilité d’attaquer directement les flottes et convois, mais également les colonies, afin de nous enrichir toujours plus !

Et dans ce but, nous pourrons participer à des batailles navales en tour par tour sur une grille hexagonale. Le conflit s’installe à l’emplacement même où nous rencontrons notre ennemi. Si nous nous trouvons proches d’une double île avec une petite baie, il nous faudra jouer d’ingéniosité pour attaquer sans finir échoué sur le sable ou les rochers. Faites donc attention à ne pas prendre trop de vitesse et prenez en compte la rotation de votre navire si vous ne voulez pas finir sur la plage, triste et vaincu. Au contraire, si nous dominons la bataille, il est possible d’aborder le bateau ennemi, la réussite ou l’échec de ce mouvement prend en compte l’état de votre bateau, de celui de l’adversaire. Attention à ne pas vouloir précipiter les actions.

 

 

 

 

 

  • Et les bateaux dans tout ça ?

 

Ce sont 18 types de bateaux historiques qui nous sont proposés, du navire de ligne au galion, en passant par la frégate. De quoi diversifier notre flotte un peu plus et assaillir l’ennemi ! Comme déjà précis, les navires sont entièrement personnalisables, de la coque au nid de pie, des combinaisons délicieuses en vue afin de harponner l’ennemi et lui envoyer une volée bien calée. Mais sans or, pas d’améliorations, il nous faudra vendre nos trésors à un port afin de nous enrichir et de débloquer des facultés toujours plus fortes.

 

Abordage prévu durant le premier trimestre de 2023, en exclusivité sur l’Epic Games Store (durant un an) et disponible également sur PlayStation 4|5, Xbox One et Xbox Series !

 

Laisser un commentaire