[Gamescom 2022] On a vu du gameplay de Hyenas, le prochain FPS de Creative Assembly

   

Lors de son annonce en juin dernier, Hyenas a suscité de la curiosité, mais pas vraiment de hype. Le nouveau FPS de Creative Assembly s’est montré à travers un trailer certes sympathique, mais sans gameplay et dans un marché où les shooters sont légion, il est dur de réussir à s’exciter.

Lors de cette Gamescom 2022 j’ai pu découvrir un premier aperçu mondial du gameplay de Hyenas. A priori, Sega n’a pas prévu de publier la vidéo tout de suite, il faudra donc se contenter du résumé ici présent !

Contrairement à ce que le premier trailer indiquait, Hyenas a un style graphique qui rappelle fortement le cel-shading ; si vous ne voyez pas ce que c’est, pensez à Borderlands ! Les contours soulignés et les couleurs criardes sont généralement associés au FPS de Gearbox, mais l’ensemble se prête bien à l’atmosphère folle de Hyenas ; la puissance de l’Unreal Engine sert parfaitement la direction artistique qui nous en met plein les yeux. Quant à l’histoire, on sur quelque chose d’aussi très coloré.

Bien que purement multijoueur, Hyenas propose une trame de fond pour justifier ses parties : nous incarnons des hyenas, des bandits faisant un braquage dans une station spatiale. Celle-ci appartient au CLOUT, un conglomérat corporatiste qui fait office d’ennemis. En revanche, pas question ici de voler des billets verts ou des lingots d’or, mais bien des artefacts issus… de la pop culture !

Cet aspect comique correspond au ton décalé du jeu, mais est également rendu possible par l’éditeur de Hyenas ; en effet, Sega possède les droits de nombreuses licences iconiques, et la démo s’est terminée par le vol d’un item Sonic. C’est assez amusant en soi, et ouvre pas mal de perspectives.

Bien entendu, c’est le gameplay qui va vraiment décider si Hyenas peut se démarquer de la concurrence, ou tomber dans l’oubli. Difficile de se faire un avis sans tester le jeu soi-même, mais la démo a été assez complète, et notamment permis de se faire une idée des héros jouables. On a donc :

 

  • El Silbon, un sniper
  • Galaxia, une drag queen
  • Prima, qui utilise la gravité pour voler

 

Au total, six héros existent pour l’instant, mais d’autres viendront par la suite. Si, encore une fois, on a du mal à juger des compétences des uns et des autres à travers la démo, les combats en apesanteur ont l’air plutôt fun ! Le fait d’évoluer en 4D et la conception des environnements offrent de nouveaux défis qui s’annoncent particulièrement intéressants.

On notera également la taille assez impressionnante des maps, dont la diversité permet d’avoir des parties qui ne se ressemblent jamais. Certains endroits, comme des conduits de ventilation, permettront également un gameplay plutôt axé sur l’infiltration. Dans l’ensemble, Hyenas à l’air plutôt fun et nerveux, avec quelques originalités qui le démarquent de la concurrence. Est-ce que ce sera suffisant pour s’assurer d’une popularité à long terme, il est trop tôt pour le dire !

En attendant la date de sortie et la publication du trailer de gameplay, on vous propose de revoir le trailer d’annonce ci-dessous :

 

 

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire