G2A soigne son image auprès des studios

   

Bien connu des gamers, G2A est un revendeur de clés de jeux vidéo, et propose des prix très intéressants ; néanmoins, plusieurs polémiques ont éclatées, notamment celles de l’éditeur américain TinyBuild qui expliquait que sur les 450 000 dollars de vente effectués par G2A, il en avait reçu… zéro. Le site à récemment annoncé que 10% de royalties serait perçu par chaque studio sur les ventes de leurs jeux, en plus de la possibilité de vérifier d’où proviennent les clés vendues.

C’est dans cette dernière optique que G2A a annoncé mettre en place une vérification plus accrue des vendeurs, comprenant une vérification de l’adresse, de la carte de crédit et du compte PayPal, pour limiter le nombre de fraudes. De plus, un nombre maximum de clés à vendre sera fixé pour chaque revendeur.  C’est une première étape qui, probablement, réduira le nombre de scandales autour des revendeurs.

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire