Fortnite s’offre un tournoi pour se moquer d’Apple, ces derniers tendant la main

La suppression de Fortnite de l’Apple Store et du Google Store a été un choc majeur pour tout le monde, en particulier pour Epic Games. Mais le studio a rapidement contre-attaque en déposant une plainte en justice, qui occasionnera soit un règlement à l’amiable rapide, soit une longue bataille judiciaire.

Heureusement, Epic compte bien nous amuser entre-temps avec la Free Fornite Cup, décrite comme “Tous vos amis. Des récompenses incroyables. Et une mauvaise pomme“, ce qui est clairement un tacle à l’entreprise créée par Steve Jobs. Et encore, ça n’est que le début ! Les participants du tournoi qui scorent au moins dix points seront récompensés du ski Tart Tycoon, une parodie faisant référence au célèbre clip d’Apple lui-même inspiré de 1984. L’idée semble donc de retourner contre le géant ses idées d’antan, en lui attribuant le rôle du grand méchant tyrannique.

 

 

Et pour parfaire la moquerie, les 20 000 meilleurs joueurs recevront une casquette qui au nom du tournoi, avec le lama du jeu coloré comme Apple l’était dans les années 80. On va pas se mentir, le coup marketing allié à la mobilisation de sa forte communiqué donne à Epic des allures héroïques, au-delà de la polémique initiale. S’il faut encore ajouter un coup de grâce, le studio a annoncé que 1 200 joueurs, dont nous ne connaissons pas encore les critères de sélection, se verront offrir de l’équipement comme des consoles, des ordinateurs portables Alienware ou encore des Samsung Galaxy Tabs. Apparemment, rien n’est trop cher lorsqu’il s’agit de troller Apple et Google.

La Free Fortnite Cup démarrera demain, le 23 août, et vous pouvez retrouver tous les détails sur le site officiel.

 

 

De son côté, Apple a invoqué une rupture de contrat, et annoncé que les choses reviendraient à la normale dès que Epic ne tentera plus de contourner la politique de paiement du géant californien. Dans l’ensemble, et malgré la plainte déposée, la firme à la pomme laisse la porte grande ouverte, en précisant que les conditions sont ce qu’elles sont. A voir si les choses se résoudront d’elles-mêmes, ou si une bataille plus grande est sur le point d’être engagée.

La dernière option est la plus probable, si l’on en juge par le fil Twitter du PDG d’Epic Games. En effet, Tim Sweeney a indiqué que “nous nous battons pour des plateformes ouvertes et un changement de politiques bénéfique à tous les développeurs. Et ça sera un sacré combat !” ; car le but est de permettre aux joueurs de Fortnite d’accéder à des éléments payants en jeu en se passant de l’App Store et sa commission prélevée à chaque transaction. Le gain théorique est considérable pour le studio, car d’autres développeurs utilisant l’Unreal Engine pourraient, sur le long-terme, être pénalisés dans cette guerre aux conséquences économiques délicates.

Si Epic mise effectivement sur le marketing et son importante communauté pour créer de la pression, Apple semble plus se reposer sur les droits de son propre store et l’usure d’une longue mésentente judiciaire. D’un point de vue purement entrepreneurial, l’issue pourrait être plus dommageable pour Epic…

 

 


 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire