Far Cry : Primal aura “de la torture, des mutilations et du sexe”

Objectivement, Far Cry : Primal s’annonce comme un tournant titanesque dans une série qui était en passe de ralentir, ce qui est une bonne chose ; mais le risque d’être trop différent est là, et c’est ce que craignent de nombreux fans. Heureusement, le directeur créatif Jean-Christophe Guyot a explique que le jeu était “de la survie, pas de la guerre” ; c’est une bonne nouvelle car si vous serez une fois de plus livré à vous-même, sachez que le Mésolithique est une période encore moins sympa que le règne de Pagan Min.

JC Guyot a expliqué que vous croiserez de nombreuses tribus s’adonnant à la pêche, au chant ou à la chasse, parmi d’autres exemple. Mais vous croiserez aussi d’être choses un peu plus glauques : “Certes scènes montrent ds corps dans différents états de mutilation ; des têtes et des torses sur des piques, des oreilles coupées en tant que trophées, des corps décapités dans des mares de sang. Des poitrines de femme sont aussi clairement montrées, de même que des organes génitaux masculins. Il y aura également des scènes de sexe, même si elles ne sont pas clairement montrées“.

C’est un énorme pas en avant que Ubisoft fait là, les éditeurs n’hésitant pas à inonder les écrans de giclées de sang, mais cachant le moindre sein derrière chaque excuse possible. Le réalisme semble donc être bien présent, même si, bizarrement, le jeu n’est annoncé pas au-dessus de la notation M, du moins pour le moment. Ubisoft, jusqu’où ira le réalisme !?

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire