Ellie : pas de sanction pour Second Wind, Blizzard répond à la polémique

Alors que la polémique concernant Ellie commence tout juste à retomber, les premières conséquences se dévoilent, et Second Wind peut respirer ; l’équipe nord-américaine ne subira à priori aucune sanction de la part de Blizzard, l’affaire entière étant considérée comme un accident de parcours.

Pour rappel, Second Wind avait embauché dans son roster une joueuse nommée Ellie, sans bénéficier de ses papiers d’identité. Après plusieurs jours de polémique, il s’est avéré qu’Ellie n’existait pas réellement, mais était un smurf pour le joueur Punisher, qui souhaitait réaliser une “expérience sociale“. L’histoire a pris des proportions énormes, à tel point que Blizzard a été obligé d’intervenir.

Dans une réponse faite au site Unikrn, la firme d’Irvine souligne que Ellie n’a “jamais été formellement intégrée au roster actif de Second Wind, et n’a jamais joué de match des Contenders“. Cela explique donc comment une personne a pu être recrutée dans une équipe, aux portes de l’Overwatch League, sans que ses papiers d’identité n’aient été vérifiés. Blizzard n’a pas voulu confirmer l’identité réelle d’Ellie ou les éventuelles sanctions à venir, mais a néanmoins tenu à préciser que des mesures seront prises à l’avenir pour éviter ce genre d’incident. Clairement, c’est le genre de publicité dont se passerait bien tout éditeur souhaiter créer une ligue professionnelle !

 

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire