CS:GO : les ex-EnVyUs et G2 proches de rejoindre Vitality ?

L’annonce en juin de la fin des rosters français de la Team EnVyUs avait affecté de nombreux de fans ; voir disparaître l’équipe gagnante de la DreamHack Open de Cluj-Napoca en 2015 et l’une des plus performantes sur la scène française aura été un coup dur pour cette scène FR, qui n’a plus qu’un seul représentant en ESL Pro League (G2 Esports), et qui peine à convaincre après une élimination en Legends Stage de ce dernier Major. Mais certains joueurs de la team EnVyUs ont, pour tenter de se qualifier au FACEIT MAJOR de Londres, créer une équipe visant à concourir pour le Minor : LeftOut.

L’apparition de cette team réveilla les amateurs d’esport CS : GO français, et il n’a pas fallu tarder pour s’imaginer un dreamteam française, qui contiendrais notamment Vincent “Happy” Cervoni et Cédric “RpK” Guipouy, des anciens joueurs de EnVyUs qui n’ont pas pris part à l’aventure LeftOut.

 

Happy lors d’une DreamHack

 

Et en parallèle, G2 Esports cherchais de nouveaux joueurs, notamment pour remplacer leur meneur Shox, blessé au poignet. Après avoir fait appel à mixwell, joueur espagnol, la structure espagnole a décidé de refaire appel à Shox qui avais été ecarté. Ce dernier revient avec un autre joueur français, SmithZz, ancien coach des G2. L’entrée de ces deux joueurs dans l’équipe va pousser sur le banc des remplaçants deux autres joueurs de G2 : Dan “apEX” Madesclaire et Nathan “NBK-” Schmitt.

Il est rare que des joueurs reste bien longtemps remplaçants. C’est à partir de là que des rumeurs de nouvelle dreamteam française ont vu le jour, composé donc de apEX et NBK-, avec comme cité plus haut Happy et RpK. Théorie encore plus probable lorsque l’on sais que ces joueurs ont déjà coopéré ensemble dans d’autres teams, comme par exemple Titan, Team LDLC ou encore Team EnVyUs.

 

 

A gauche, NBK-, et à droite, apEX

 

Pour compléter cette formation, Mathieu “ZywOo” Herbaut pourrais bien être appelé en renfort. Le jeune espoir de 17 ans à déjà fait ses preuves chez against All authority.

 

ZywOo à la Gamers Assembly de 2017

 

Pour recruter tout ce beau monde, la structure Vitality, qui aurai pour projet depuis longtemps d’avoir sa propre line-up CS : GO, serai sur le coup, mais rien n’a encore été confirmé. Si cela s’avère exact, la scène européenne du FPS de Valve deviendra encore plus palpitante qu’elle ne l’est déjà…

Laisser un commentaire