Cellyon : Boss Confrontation, nostalgie d’un ancien temps.

   

Bonjour à tous mes amis amoureux de MMORPG ! Je sais que vous êtes nombreux, et que vous êtes toujours aussi passionnés. Mais aujourd’hui, il faut avouer que le marché du MMORPG n’est pas des plus resplendissant. En effet, nous vivons sur un marché un peu bouché, et dominé de loin par les mastodontes que nous connaissons tous; World of Warcraft, Final Fantasy, TESO, Guild Wars. Effectivement, peu de place à laisser aux petits nouveaux.

Rappelez vous cette belle époque. L’époque où nous étions jeunes, et découvrions les jeux vidéo. Toutes ces longues heures de galère, à essayer d’apprendre, de comprendre, de dompter.

Je viens aujourd’hui vous présenter un petit candidat ( à ne pas hésiter à ajouter dans vos listes de souhaits Steam, héhé ! ) qui m’a fait de l’œil. Venez découvrir avec moi, Cellyon : Boss Confrontation !

 

Kécécé, encore un MMO Coréen F2P P2W ?

Eh bien non ! *étonnement du public*

Aujourd’hui, nous allons parler de MMORPG, mais en sortant un peu des normes. En effet, les petits Français de chez Sentry Games ont décidé de briser les codes… Pour nous rapprocher de l’essentiel ! C’est osé, mais le plat préparé sent sacrément bon !

Les standards du MMORPG sont aujourd’hui clairement établis : Création de personnage, découverte de l’univers, montée en niveau, montée en puissance, récupération d’équipement puis affrontements contre le contenu intéressant, le End Game. Poutrer du boss, quoi.

Et c’est ici que l’idée a germé chez nos petits cocoricos : Pourquoi s’ennuyer et passer des heures à jouer à une facette un peu fade d’un jeu vidéo avant de pouvoir affronter les contenus plus intéressants ?

Le nom du jeu est ici parfaitement choisi : Cellyon : Boss Confrontation. Ici, pas de monde ouvert, pas de levelling ou de farm intensif de stuff pendant des semaines ! Le studio a fait ce pari fou de proposer un jeu qui se concentre sur taper du boss !

Création de personnage puis affrontements contre des boss de raid. Et c’est tout ! On choisi la simplicité ! Et dans quel but ? Laisser de côté la partie “longue et chiante” du MMORPG pour se concentrer sur des activités qui plaisent et qui sont beaucoup plus intéressantes qu’aller tuer 12 loups dans la forêt de Schnaffon pour récupérer des Dents Acérées pour le péquenaud de forgeron du village.

 

Quoi, pas de levelling ? Mais le jeu va être trop court, non ?

En se passant du côté levelling et monde ouvert, inhérent à la plupart des MMORPG, le studio choisi de tout miser sur les affrontements de boss. Ces petits Français, les vieux de la vieille, gamers de la première heure ont passé des soirées en guilde, ou entre amis à galérer, à rire et à pleurer sang et larmes, mais le tout dans une ambiance hors du commun, tous unis dans un même but : POUTRER DU BOSS !

Et c’est ce côté coopération et convivialité que Sentry Games veut nous faire ressentir. Amputer de longues heures de farm pour concentrer le contenu de son jeu sur les affrontements de boss, la mise en place de stratégies en coopération. Un jeu entièrement basé sur une facette des MMO que tout le monde apprécie.

 

Bon cool, on crée un perso, on poutre du boss, et c’est tout ?

Dès son lancement, Cellyon proposera trois modes de jeu distincts :

  • Un mode campagne, jouable en solo, qui permettra la découverte et l’apprentissage des boss, dans une version un peu simplifiée et accessible à un joueur seul
  • Le mode Hunt, où les joueurs devront coopérer en groupe de 4 pour espérer défaire ces mêmes boss, mais avec des stratégies identiques mais plus compliquées et orientées pour le jeu à 4. Mode de jeu à difficulté croissante.
  • Le mode Rift, plus compétitif, où deux équipes affronteront chacune un boss, dans une version instanciée l’une de l’autre, avec la possibilité de passer d’une instance à l’autre pour mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires, et réussir à être la première équipe à tomber son boss. Ba quoi ? Vous n’avez jamais rêvé de volontairement foirer une stratégie de boss pour faire wipe vos équipiers ? Y’a que moi qui…? Ah..
  • Je le met entre parenthèse mais je veux quand même vous parler d’un mode de jeu un peu à part qui sera le Cellyon : Boss Maker, où les joueurs auront accès à une interface simplifiée pour créer eux même des boss à combattre, avec leurs capacités et leurs propres stratégies. Le tout à partager dans le Steam Workshop !

Je vous ai prévenu que le jeu se voulait sans stuff et sans levelling. Alors y aura t-il un intérêt à aller tuer du boss ? On y va juste par plaisir ? Eh bien non ! Les boss offriront des récompenses. Mais ici, pas de stuff ou de surpuissantes reliques ! Simplement du contenu cosmétique pour votre personnage. Plus haute est la difficulté, plus intéressantes seront les récompenses !

 

Des images, on veut des images !

Eh bien NON, je ne vous en donnerais pas, volontairement ! Héhé, je suis diabolique ! Mais sachez que le jeu est d’ores et déjà disponible en précommande sur le site officiel, qu’il dispose de sa page Steam et que les joueurs qui le pré-commandent auront un accès garanti aux phases de bêta et d’accès anticipé.

Après, qui sait, peut-être que votre site d’actu préféré finira par monter son équipe de braves aventuriers dans le but de vous proposer des vidéos de découverte. Hein, qui sait ?

Laisser un commentaire