[BlizzConline 2021] Absolument tout ce qu’on sait sur Diablo II : Resurrected

C’est hier soir, en cérémonie d’ouverture de la BlizzConline 2021, qu’a été annoncé le très attendu Diablo II : Resurrected. Malgré de très fortes attentes, il faut reconnaître que les fans se méfient assez des remasters, surtout après le lancement pas si folichon que ça de WarCraft III : Reforged. Heureusement, on dirait bien que Blizzard semble avoir retenu la leçon, si l’on se fie aux annonces préliminaires.

Et comme il n’est pas simple de tout suivre, voici un petit récap des familles ci-dessous !

 

  • L’idée globale est de moderniser le jeu, sans le dénaturer avec des changements trop importants.
  • Certains bugs seront gardés tels qu’ils sont. Les plus dérangeants ont été corrigés, mais exploiter certaines particularités d’une map pour ne pas prendre de dégâts face à un boss sera toujours possible.
  • Petite inspiration prise à Diablo III : un coffre partagé entre tous les personnages permettra de ne plus recourir aux sempiternelles mules ! Un changement par rapport au jeu de base, certes, mais un changement bienvenu.
  • Un nouveau moteur graphique semble avoir été utilisé, mais en gardant le même source code que le Diablo II de base. Cela permet de passer à la 3D et d’avoir des graphismes modernisés, incluant une résolution 4K.
  • Le son en Dolby 7.1 a également été implémenté afin de garantir un meilleur confort de jeu. Cela dit, les sons iconiques restent les mêmes, pour le plus grand plaisir des anciens joueurs !
  • Il sera possible de ramasser l’or manuellement, à l’ancienne, ou de courir dessus pour le récupérer. Il s’agit d’une simple option à activer/désactiver.
  • Les cutscenes n’ont pas été upgradées grâce à l’intelligence artificielle, mais totalement refaites ! Pas moins de 27 minutes de cinématiques ont été recréées pour satisfaire les standards d’aujourd’hui. Rod Fergusson, responsable de la licence depuis l’année dernière, explique : “Nous voulions prendre cette histoire extrêmement dramatique et ces cinématiques… et tout refaire de zéro avec les technologies et la CGI modernes. Donc ça sera fantastique. Mais encore une fois, ce sont les mêmes choses, les mêmes plans, si vous comparez les remakes et l’original, vous verrez que tout est pareil“.
  • Le modding est une part importante de Diablo II, et Blizzard a réalisé quelques changements de ce côté-ci. Au cours des dernières années, les standards ont évolué, notamment en ce qui concerne la sécurité – par exemple, les injections .DLL ne seront plus possibles. Cela étant dit, les moddeurs pourront toujours ajouter et modifier des éléments, avec toute la puissance offerte par Battle.net.
  • Il sera possible de jouer sur PC avec une manette.
  • La cross-progression sera disponible entre PC et consoles ! Ces dernières ne sont cependant pas toutes incluses, et Fergusson a expliqué que tout n’était pas encore arrêté.
  • Diablo II et Diablo II : Resurrected seront séparés en tant que jeux.
  • Le contenu sera le même que celui du jeu de base. Si les développeurs ont été tentés de rajouter des choses, ils ont préféré se concentrer sur le fait de réaliser un remaster fidèle, et qualitatif.
  • La taille de l’inventaire restera la même. Il aurait été intéressant de l’augmenter, mais au final, les développeurs ont voulu garder cet aspect du jeu original.
  • Le ladder sera toujours présent, sous sa forme originale.
  • La date de sortie n’est pas précisément connue, mais Diablo II : Remastered sera disponible cette année.
  • Le jeu de base coûtera 39,99 euros.

 

 

   

Lothan

Rédacteur en chef de ce p'tit site bien sympatoche ! Amateur de jeux stylés, point bonus s'il y a une histoire riche et/ou des blagues de gamin. Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire