FACEIT Major Londres 2018 : une première dans l’histoire des compétitions CS:GO

Ce mercredi 5 septembre s’est déroulé le second tournoi majeur de Counter-Strike de cette année : le FACEIT Major, se jouant au Twickenham Stadium à Londres.

 

 

Comme son nom l’indique, ce tournoi de Counter-Strike est organisé par le site FACEIT (avec le soutien de nombreux sponsors, dont Valve). C’est une première pour ce site créer en 2012, visant à gérer des tournois indépendants sur des jeux esportifs tels que CS:GO, League of Legends, Dota 2 et tout récemment PUBG. Alors que jusque là c’était des entreprises dites “professionnelles” et déjà expérimentés sur le marché (ESL, Intel,…) cette année la firme de Gabe Newell adécidé de faire confiance à la compagnie anglaise.

FACEIT n’a d’ailleurs pas hésité à organisé son Major à Londres, la ville dans laquelle ils ont fondés leur site, un pari risqué quand on sait qu’il n’existe quasiment aucune équipe britannique jouant à haut niveau sur CS:GO.

Comme dit précédemment, Valve sponsorise FACEIT pour son tournoi. Une nouvelle gamme de stickers et un challenge Prono’Stick à été mis en place sur le jeu, les bénéfices de l’achat de ces stickers reviendra aux équipes, aux organisateurs et à Valve.

 

 

Parlons de ces équipes d’ailleurs ! Elles sont aux nombres de 24. 16 d’entres joue une phase de qualification (Challengers Stage) sous format de Ronde Suisse. 8 d’entres elles se qualifient pour rejouer une Ronde Suisse face à 8 autres équipes qualifiés d’offices appelés Légendes, des équipes qui ont brillé lors des Majors précédents. A la fin de cette seconde Ronde Suisse (Legends Stage), une phase d’élimination directe départagera les 8 équipes restantes et sacrera une équipe championne.

 

 

Parmi ces équipes, on notera la présence de G2 Esports, la seule équipe française de ce Major après la dissolution de la Team EnVyUs. On leur souhaite un bon courage !

 

Les G2 lors de leur victoire à la DreamHack Tours 2017

 

 

Laisser un commentaire