Brace yourselves, les Overwatch Contenders arrivent en Europe…

   

Les Overwatch Contenders, kesako ? C’est une sorte de ligue ouverte à « tous » organisée par Blizzard, avec 50 000€ à la clé et une qualification d’office pour la première saison de la ligue. Ce tournoi enflamme la communauté depuis quelques mois. Après avoir déferlé sur l’Amérique du Nord ce week-end, elle arrive en Europe le week-end prochain.

Sachant que la scène compétitive d’Overwatch gagne de plus en plus d’attention chez nous, on est assurés de voir un important rassemblement de viewers sur Twitch (sauf si Alphacast compte streamer pendant le tournoi). Pourquoi autant d’engouement ? D’abord, c’est grâce à la hype accumulée par les teasers de Blizzard comme ils savent si bien le faire, et ensuite grâce au nombre de participants hors du commun. C’est-à-dire… pas moins de 600 équipes, soit plus de 3 600 joueurs devant leur PC au coup de départ des Contenders.

Pourquoi y’a-t-il autant de monde ? Tout simplement car il est facile d’y participer : Blizzard souhaite donner une chance à une grande partie de la communauté. Il suffit donc d’être master (SR +3 500) à la Saison 4 et d’avoir une équipe, évidemment. Autant dire que les 600 places ont été vite prises.

 

Miniature du bracket des Contenders NA. Oui, il est plus long que la barbe de Dumbledore.

Alors, pas de poules dans ce bracket, malgré le nombre de participants ? Cela aurait été format permettant aux équipes de plus s’entraîner et un peu plus de justice pour se qualifier, mais c’est évidemment plus complexe à organiser et plus long à se jouer. En attendant, c’est donc uniquement en play-offs que cela se joue, sans loser bracket. En résumé, une seule chance de continuer pour les équipes.

Et quel a été le bilan de l’édition NA ? Qu’est-ce que cela nous laisse présager en Europe ? A priori, il est plutôt positif. L’organisation était bonne, les viewers étaient là, ainsi que les dizaines de streams (avec un délai obligatoire). Et si certains se sont satisfaits de voir des casus se faire stomp par des équipes qui ont déjà fait leur preuves sur la scène, d’autres ont été surpris par la défaite d’équipes bien connues face à des équipes sortant de nulle part (exemple : les Selfless. En tant que fan aguerrie, c’était la Tristesse…), créant la surprise.

Va-t-on assister à de telles retournements de situation le week-end prochain ? Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura du beau jeu et une activité bouillonnante sur Twitch. N’hésitez pas à le suivre… ou à lire le résumé de ce qu’il ne fallait pas manquer et une sélection de clips, en cas de flemmingîte aigüe !

Nymphadora

Mignonne. Vite fait

Laisser un commentaire