[BlizzCon 2017] Blizzard parle de Crossworlds, le MMO à 50 classes à l’origine d’Overwatch

Cela a été dit à maintes reprises, Overwatch est le rejeton de feu le projet Titan, un projet qui n’a jamais vu le jour, mais censé être l’héritier de World of Warcraft ; pourtant, on en a rarement appris beaucoup plus sur Titan, ce si n’est que 500 millions de dollars et cinq années de développement se sont partis à la poubelle – jusqu’à l’annonce d’Overwatch, bien sûr ! Lors de la BlizzCon 2017, Jeff Kaplan est intervenu pour parler du passé du FPS, et même d’avant sa naissance.

Après l’échec du projet Titan, Kaplan et ses équipes ont eu six semaines pour présenter un nouveau concept de jeu ; l’idée d’un MMO est restée, et c’est ainsi qu’a été imaginé Crossworlds. Une toute nouvelle licence, où des aliens venus des quatre coins de la galaxie seraient aller sur une planète centrale pour s’affronter encore et encore. Au début, “entre six et neuf classes” étaient prévues mais Geoff Goodman, le designer de classes du studio, leur a carrément conseiller d’augmenter ce nombre à cinquante. Pourquoi pas, après tout ?

 

Concept art… pour un nouveau héros ?

 

Concept art du jeu

 

Beaucoup, beaucoup de travail a dû être refait

 

Au moins, Blizzard a déjà du matériel pour de futures maps…

 

Petit à petit, des visuels et des noms ont été développés pour ces archétypes, comme vous pouvez le constater ci-dessous. Imaginer cinquante archétypes différents est un travail titanesque, mais Kaplan et ses équipes ont finalement trouvé l’idée intéressante, voir carrément entraînante. On notera par exemple que Pharah s’appelait à la base Mercy, cette dernière étant connue sous le nom de… Angelica. Winston et Symmetra étant plus ou moins similaires à ce que l’on connaît aujourd’hui, tandis que Iris semble une version de la future Athéna.

 

 

Par ailleurs, Kaplan a également dit qu’une idée était de faire un MMO dans l’univers de StarCraft, comme cela a plusieurs fois été suggéré par la communauté ; on aurait eu une histoire un peu plus “personnelle”, probablement plus lointaine de la guerre Terrans/Protoss/Zerg et plus centrée sur les personnages principaux. Le concept art ci-dessous a cependant inspiré un certain cow-boy assez familier :

 

It’s high noon, nan ?

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire