Slitherine présente un journal des devs pour Panzer Corps 2

Mine de rien, depuis son annonce, on a pas eu beaucoup de nouvelles de Panzer Corps 2, et Slitherine s’en excuse. L’éditeur a mis en ligne un journal des développeurs, qui nous en apprend plus sur le développement de ce jeu de stratégie. L’idée de base est de ne pas toucher à tout ce qui fonctionnait dans le premier opus, mais juste de corriger ce qui allait de travers. Dit comme ça, ça peut paraître basique, mais c’est mine de rien un bon point de départ !

En attendant d’avoir plus de détails prochainement, on vous fait un petit listing des familles des nouveautés de Panzer Corps 2 :

 

  • Overrun : destinée à représenter leur puissance durant les guerres mondiales, cette fonctionnalité concerne les tanks. Ils auront la possibilité d’avancer sur les unités d’infanterie adverses pour les écraser, le tout sans utiliser de points de mouvement.

 

  • Encirclements : afin de représenter l’acuité stratégique de la guerre, l’encerclement permettra d’isoler les unités adverses de leur lignes de ravitaillement. Concrètement, si vos troupes encerclent une unité adverse (elle n’aura plus accès à des terrains sur lesquels se déplacer), cette dernière aura chaque tour une pénalité grandissante en combat.

 

  • Splitting units : au coût de slots d’unités, vous aurez la possibilité de séparer en deux unités distinctes une seule unité. Voilà qui offrira d’intéressants choix stratégiques.

 

  • Captured units : cet aspect amélioré du premier Panzer Corps vous permet, plutôt que de les tuer, de vous emparer d’unités adverses, et plus précisément de leur équipement. Celui-ci va ensuite dans un pool d’où vous pourrez, au bout d’un moment, tout extraire pour créer de l’équipement.

 

  • Unique heroes abilities : contrairement au premier opus, les héros ne se contenteront pas d’offrir des bonus passifs, puisqu’ils auront aussi des capacités actives.

 

  • Air and Naval Warfare : nouvelle approche ici, dans le sens où le Panzer Corps original faisait uniquement la part belle aux combats terrestres, ceux aériens et navals étant très peu approfondis. Ce sera désormais corrigé, puisque le studio a travaillé à de nouveaux aspects de ces deux corps militaires, pour leur donner plus d’utilité et de complexité.

 

Rédacteur en chef de ce p'tit bien sympatoche ! Dispo sur Twitter : @RealMimil

Laisser un commentaire