Site icon Always For Keyboard

Shadow of the Erdtree : spéculons sur la première extension d’Elden Ring

elden ring 9

Un an et deux jours après la sortie d’Elden Ring, l’annonce officielle d’une extension a enfin été faite ! Avec sa malice habituelle, From Software n’a dévoilé que deux éléments : un titre, et un artwork. Ce dernier est particulièrement intéressant, notamment de par sa résolution : 13 331 x 7 499 pixels, ce qui est, disons-le clairement, titanesque.

Forcément, il n’en fallait pas moins pour que les fans les plus hardcores analysent chaque détail de cette étrange image, et décortiquent ce nouvel aperçu de l’Entre-Terre.

 

 

 

La première question est bien entendu de voir qui est ce personnage qu’on voit de dos, et la réponse semble évidente : Miquella. Décrit comme d’aspect androgyne, le frère de Malenia a exactement les mêmes tresses que le personnage sur l’artwork, et la couleur des cheveux semble correspondre. Sa propre soeur décrit d’ailleurs Miquella en ces termes : « Il a l’allure et la sagesse d’un dieu. Il est le plus terrifiant des Empyréens« .

Un thème cher à Miyazaki dans tous ses jeux est celui d’un dieu endormi ou emprisonné, dont le réveil aurait un impact catastrophique. Pour rappel, Miquella fait une brève apparition dans Elden Ring, prisonnier de Mohg qui l’a enfermé dans un genre d’œuf à l’apparence pas super saine.

Le retour de Miquella était espéré par de nombreux joueurs, depuis la sortie du jeu de base, et From Software a longuement teasé cet événement avec diverses références. Dans la communauté, certains supputent néanmoins que ce retour pourrait se faire de manière onirique ; en gros, ce DLC serait un rêve, issu du sommeil fiévreux de Miquella. Cette théorie est notamment soutenue par l’arbre-monde visible dans le concept art : certains y voient deux arbres enchevêtrés, l’un pouvant clairement être l’arbre corrompu de Malenia, ou encore une pousse corrompue issue du cadavre de Mohg. On espère juste que cette extension ne sera pas synonyme de zones couvertes de putréfaction écarlate en masse…

 

 

 

D’autres intéressants détails ont été remarqués, notamment au niveau des croix. Celles-ci arborent le signe de la Rune de la Mort, utilisée pour la création de l’Ordre Doré. Celui-ci a pu être détruit par le Sans-Eclat (en fonction de nos choix en jeu), expliquant notamment pourquoi l’artwork dépeint un arbre-monde anéanti.

Le thème de la mort et du passé semble omniprésent, puisque certains fans à l’œil de lynx ont noté des cavaliers fantomatiques – vous pouvez en voir le détail ici. Encore une fois, il apparaît que From Software nous a gratifié d’une image assez immense pour que les détails en soient chassés, et celui-ci laisse présager l’apparition d’une armée éthérée assez mystérieuse. Un précédent datamining laissait penser une connexion avec les Tours divines, peut-être celles-ci sont-elles gardées par ces mystérieux cavaliers ?

Last but certainement not least, les arches visibles ont un design qui rappelle assez celui des bâtiments que l’on peut croiser dans la Sofria. Cette vaste sous-zone est décrite en jeu comme « la tombe de civilisations ayant prospéré avant l’arbre-monde« . Cette phrase est d’autant plus pertinente que l’artwork est clairement axé sur la mort et le passé, on peut donc imaginer que des liens avec d’anciennes civilisations sont possibles.  Cela renforce l’idée d’un rêve de Miquella, ou même d’un préquel qui, possiblement, montrera l’Entre-Terre dans le passé.

D’un autre côté, peut-être les actes du Sans-Eclat ont-ils été si impactant que le monde entier en est devenu méconnaissable, et que Miquella ne le reconnaîtra pas en se réveillant ? Un an après la sortie d’Elden Ring, on imagine tout à fait que From Software a travaille (et continue de travailler !) pour nous proposer un contenu particulièrement imposant.

Espérons que dans les mois à venir, le studio japonais nous offre plus de détails sur Shadow of the Erdtree avec, pourquoi pas, un petit teaser en vidéo ?

 

 

Quitter la version mobile