Site icon Always For Keyboard

Homeworld 3 : les vaisseaux discuteront entre eux, et n’interagiront pas avec le joueur

homeworld 3 7

Récemment, Homeworld 3 a été décalé à février 2024, à la plus grande tristesse des fans.

Néanmoins, c’est peut-être pour le mieux, comme le prouve le dernier journal des devs ! Blackbird Interactive a notamment expliqué avoir changé « l’échelle des discussions » relative aux équipages de vaisseaux, afin d’avoir plus de réalisme. Dav Renn, directeur audio, détaille : « Beaucoup de choses ont changé depuis l’âge d’or des jeux de stratégie en temps réel. Même si nous aurions pu suivre la tradition, nous avons choisi d’innover et de créer un système de discussions qui donnera de la vie à vos flottes, et vous immergera dans les interactions et leurs batailles« . OK, mais comment ça se traduit ?

Homeworld 3 veut briser la tradition d’à peu près tous les RTS, où un clic sur une unité produit les mêmes sons destinés aux joueurs ; spécialiste du genre, Blizzard a en effet popularisé ceci avec des exemples comme « Encore du travail ! » (WarCraft) ou « Ma vie pour Aïur » (StarCraft), et il n’y a absolument rien de mal à ça. Mais l’objectif de Blackbird est d’aller plus loin avec des dialogues immersifs, entre les unités.

 

 

 

Les vaisseaux bénéficieront de deux types de voix, pour offrir « des informations et de la saveur« . On trouvera ainsi un commandant « concentré sur les réponses directes aux ordres du joueurs, les alertes pour des événements importants comme l’approche d’une armée ennemie, ainsi que quelques autres événements » ; un officier tactique sera également audible, et « concentré sur sur les conversations contextuelles« . En gros, c’est lui parlera de la situation en cours avec ses collègues, de manière immersive.

Renn explique que l’idée générale est « d’humaniser la flotte« , en donnant l’impression que chaque vaisseau comporte des milliers de vies humaines aux nombreuses interactions. C’est une idée plutôt intéressante, dans le sens où les STR nous font généralement considérer nos unités comme des pions sacrifiables sur l’autel de la victoire, et sans considération réelle pour les personnages qu’ils peuvent êtres. Renn précise : « Tant dans l’écriture que dans la création des discours d’événements, il est très important pour nous que les vaisseaux ne répondent pas au joueur. Ils se répondent entre eux« .

 

 

 

Ainsi, un vaisseau qui atterrira dans un porte-nefs selon vos ordres demandera l’autorisation au plus gros vaisseau, et celui-ci lui répondra. Si la caméra est éloignée du lieu de l’action, seule la phrase de confirmation à destination du joueur sera émise, afin de ne pas trop encombrer les canaux audios d’informations superflues.

Bien entendu, les phrases à destination du joueur sont parfois iconiques, et assurent un certain confort. Mais l’alternative proposée ici par Homeworld 3 offre une plus grande immersion et une autre interprétation de la guerre spatiale à grande échelle.

On a hâte de voir ce que ça donnera concrètement, en février 2024 !

Quitter la version mobile