Site icon Always For Keyboard

[GUIDE] Bien comprendre le crafting de Baldur’s Gate 3

baldurs gate 3 15

En plus de son univers incroyablement vaste et complet, Baldur’s Gate 3 propose un système de crafting intéressant… mais qui n’est pas forcément intuitif.

Dès votre première heure de jeu (plus ou moins), vous déloquerez des recettes de potions assez simplement ; pour ce qui est des armes et des armures, il vous faudra accomplir des quêtes spécifiques !

 

 

Les recettes d’alchimie peuvent être acquises, pour les plus basiques, en ramassant simplement des plantes à travers vos pérégrinations en Faerûn. Par la suite, prenez bien soir de lire les livres, manuscrits et autres notes que vous trouverez, car ils recèleront de précieuses recettes.

La touche « H » est, par défaut, celle qui vous permettra d’accéder à vos options. Les objets d’alchimie nécessiteront d’extraire les composants nécessaires de trois mêmes items, ce qui en soit n’est pas bien compliqué. Une fois ceci fait, vous pourrez créer les huiles, potions, explosifs et élixirs dont vous connaissez les recettes !

 

 

 

 

Il y a de nombreuses armes à crafter dans Baldur’s Gate 3, mais il vous faudra au préalable accomplir deux quêtes : The Adamantine Forge (pour les armes adamantines) et Finish the Masterwork Weapon (pour les armes classiques enseignées par Sussur). Ce contenu vient un peu plus tard dans la campagne du jeu, et nécessitera un minimum de stuff et niveaux avant de s’y lancer.

Vous pourrez cependant trouvez des schémas sur certains monstres, mais également auprès des vendeurs. Gardez en tête que cela n’est pas super commun, mais c’est toujours un bon moyen de commencer votre collection !

 

 

Il vous faudra ici aussi réaliser la quête The Adamantine Forge pour accéder à des armures puissantes. Mais comme indiqué ci-dessus, il y a des moyens un peu plus simples d’acquérir vos premiers schémas d’artisanat !

 

 

 

Quitter la version mobile