[INTERVIEW] Malganyr et Saelind, commentateurs de choc sur Heroes of the Storm

Mai
08

[INTERVIEW] Malganyr et Saelind, commentateurs de choc sur Heroes of the Storm

La DreamHack Tours 2017 a été un événement qui, honnêtement, claque bien. L’eSport a été montré dans toute sa splendeur, avec des acteurs impliqués et des spectateurs passionnés. Peu après la finale du tournoi consacré à Heroes of the Storm, nous avons eu l’occasion d’interviewer Malganyr et Saelind, commentateurs phares de la Millenium TV.

 

  • 1) Salut les gars ! Après le cast de ce matin, quel ressenti avez-vous de cette DreamHack Tours 2017 ? L’ambiance était au rendez-vous ?

Saelind : les teams étaient super, il y avait vraiment une excellente ambiance. C’était convivial parce qu’on sentait qu’on partageait tous la même chose, les spectateurs étaient supers. Franchement, on sera ravi d’en refaire !

Malga : clairement, tout était cool. L’organisation aussi était top, les mecs de la Lyon e-Sport, qui se chargeaient de tout cet aspect, ont vraiment fait du très bon taf. A côté de ça, il faut aussi dire un grand « amen » à Blizzard, c’est eux qui ont fourni le cashprize, c’est eux qui ont ramené Nvidia dans le circuit. Ils ont vraiment beaucoup apporté à ce tournoi.

 

  • 2) Cet event, part intégrante de la célèbre DreamHack, montre que Heroes of the Storm est vraiment un jeu sur lequel compter dans l’eSport ; est-ce que vous pensez que ce week-end aura une influence durable sur l’écosystème français ?

Malga : c’est effectivement un tournoi indispensable. Je pense que cette DreamHack est la première pierre, qui servira ensuite à d’autres événements pour se positionner. C’est une étape extrêmement importante.

Saelind : je suis pas vraiment d’accord, des events comme ça ont déjà été faits. On ne peut pas vraiment parler de tournant, mais c’est une note positive envoyée à tout le monde. On avait 700 personnes hyper chaudes dans l’amphithéâtre, plus environ mille sur le stream : Heroes a de base une grosse communauté qui est présente.

 

  • 3) Justement, très récemment, Blizzard a déployé la mise à jour 2.0, présentée comme un tournant majeur. Elle aura un impact majeur sur la communauté ?

Saelind : je vois la 2.0 un peu comme Reaper of Souls ; j’ai vraiment passé beaucoup de temps sur Diablo III dès sa sortie – on se souvient de l’erreur 37, de l’hôtel des ventes, puis des objets pour Féticheur que tu loot en jouant Sorcier… le jeu n’était clairement pas fini, c’était un véritable carnage. Puis Reaper of Souls est arrivé, avec beaucoup de contenu et a permis d’exploiter tout le potentiel caché. Je pense que jusqu’à il y a deux semaines, Heroes of the Storm était encore en bêta jusqu’à il y a deux semaines, et là, on peut dire que le jeu est véritablement sorti.

Malga : pour moi aussi, on peut parler de sortie définitive. Les reworks, les maps, les box sont autant d’éléments qui montrent un aboutissement du jeu, qu’il est enfin sur une base très solide et que Blizzard a trouvé sa voie. On a eu une très longue traversée du désert, mais les joueurs sont enfin récompensés pour leur fidélité.

 

  • 4) Après cette DreamHack plutôt très réussie, pensez-vous que d’autres gros tournois sur Heroes émergeront d’ici la fin de l’année ?

Saelind : oui, et beaucoup grâce à Blizzard. Mine de rien, beaucoup d’erreurs ont été faites sur Heroes dès son lancement, mais Blizzard a su en tirer des leçons, et s’inspirer du succès d’Overwatch ou Hearthstone. Ils sont hyper présents et soutiennent tout l’écosystème esportif.

Malga : c’est quelque chose qu’on a vu avec l’Arcanium, par exemple. Blizzard envoie toujours des goodies, réunit toujours du cashprize, fait un maximum d’efforts pour soutenir tous les acteurs du milieu. Honnêtement, je ne serai pas étonné du tout de voir plein d’events d’ici la fin de l’année – et on y sera avec plaisir !

 

Malga, professionnel et joyeux

 

  • 5) Sur une note plus internationale, les HGC battent actuellement leur plein. Est-ce que vous avez des prédictions à partager ?

Malga et Saelind : en Europe ? Mmmh… bon notre cœur va bien évidemment aux équipes françaises qui commencent à bien taper – on l’a vu avec BeGenius aujourd’hui ! On les vois bien faire un top 4 Europe, honnêtement. Après Dignitas est aussi extrêmement solide, notamment avec Mene – et on ne dit pas ça juste parce qu’il est français ! Dignitas, Fnatic et Misfits sont vraiment la sainte trinité européenne, ils peuvent aller très loin au niveau des phases finales. Après bien entendu, les meilleurs sont les Coréens ; les L5 ou les MVP Black, ce sont des équipes qui ont de très grandes chances d’être sur le toit du monde à la fin de l’année.

 

  • 6) Est-ce que Heroes of the Storm, surtout avec cette 2.0, peut se faire une place durable et solide sur la scène esportive française ?

Malga : tout à fait, le jeu est solide, bénéficie d’une grosse communauté et d’un support régulier de Blizzard. Pour moi Heroes est vraiment solide.

Saelind : après ça dépend de ce qu’on entend par une place « durable et solide ». Est-ce qu’il peut atteindre le niveau de League of Legends, je ne pense pas. Mais est-ce qu’il le doit forcément ? Je ne pense pas non plus. C’est vraiment cool de voir plusieurs MOBA cohabiter, et aucun n’a besoin de manger l’autre. Heroes se suffit à lui-même, et c’est l’important.

 

Saelind, accompagné de sa barbe

 

  • 9) Au cours des douze derniers mois, l’eSport français a connu des bonds phénoménals, que ce soit avec l’arrivée de France eSports ou de gros noms du sport traditionnel comme le PSG. Qu’est-ce que vous pensez de cette évolution ?

Malga : on est une très bonne optique, où la professionnalisation devient possible et importante. Actuellement, par exemple, Sae et moi on ne peut pas vivre de Heroes. Mais on assiste à la création de vrais métiers de commentateurs, de joueurs, d’équipes structurées… et des grosses marques cools – et moins cools – s’y intéressent, ça ne peut être que bénéfique pour le développement !

Saelind : yes, comme disait Malga, ces grosses marquent participent à la viabilisation de l’eSport. C’est tout simplement un marché avec de l’offre et la demande, et avec ce que Blizzard injecte, la balance s’équilibre attire du monde – sur Heroes en tout cas. Cette grosse communauté attire des grosses marques qui mettent des gros moyens, et ça snowball ! Plus les mois passent, plus l’eSport devient mainstream, ça n’est plus cette petite niche que les gens connaissaient à peine.

 

  • 10) Merci à vous les amis ! Pour cette dernière question, je ferai appel à votre honnêteté profonde : est-ce qu’il y a quelque chose qui vous fait rager particulièrement ? Genre, je sais pas… Valeera ? [rires]

Saelind : pas vraiment de problème de héros ou de balance, non. A la réflexion, le truc qui m’énerve beaucoup, c’est les gens qui n’assume pas. Bon moi ça m’arrive de faire des erreurs, bien sûr, mais je rage très peu, à la limite je m’en veux à moi-même et je passe à autre chose ; mais les gens à qui tu soulignes poliment, sans embrouille ou quoi que ce soit, que tel call était pas forcément opti ou qu’ils devraient peut-être prendre tel ou tel talent face à telle situation et qui directement, insultent ta mère, ça m’énerve. Je les mute donc c’est pas vraiment un souci, mais c’est agaçant à la longue.

Malga : dans le même registre, les rageux prennent pas mal la tête. On peut tous faire des erreurs mais il faut savoir les comprendre, les analyser et relativiser. Les gens qui sont dans la pure plainte, sans objectif et juste pour troller ou autre, ça agace un peu. Bon après c’est le facteur humain clairement, et ça ne m’empêche pas de kiffer les games, mais voilà.

 

 

On remercie chaleureusement Malganyr et Saelind pour cette interview dans une journée déjà chargée, et on ne saurait que trop vous conseiller de les retrouver pour leurs casts des Heroes of the Storm Global Championship ( HGC ). En attendant, vous pouvez suivre leurs actualités sur Twitter, ici pour Malga et là pour Saelind !

 

About Lothan

Anciennement chez Eclypsia et Millenium, Lothan écrit aujourd'hui pour AFK, tant sur l'eSport que sur les jeux vidéos qui lui tiennent à coeur ! contact@alwaysforkeyboard.com

Leave a comment